Source ID:; App Source:

Edgar Bori: bas le masque!

Le chanteur Bori.... (Photo Robert Mailloux, La Presse)

Agrandir

Le chanteur Bori.

Photo Robert Mailloux, La Presse

Dans d'autres vies, Edgar Bori a été propriétaire de bar, éleveur de chevaux de course, professionnel de golf - et auteur d'une chanson de Johnny Farago! S'il refuse encore de révéler son véritable nom, il montre son visage pour la première fois. Pas facile de renoncer au confort de l'anonymat...

Depuis 15 ans, Bori a utilisé toutes sortes de trucs, des jeux d'ombre au bas de nylon, pour cacher ses traits. L'artiste derrière le personnage n'était tout simplement pas capable de donner un spectacle à visage découvert depuis qu'à l'âge de 8 ans, il avait perdu tous ses moyens sur scène à l'école Vincent-d'Indy.

 

En 2005, il a chanté sans masque, pendant trois semaines, dans un petit café de Paris. «Mais j'avais un nom d'emprunt, Gaspard B., et je m'étais laissé pousser la barbe, précise-t-il, lorsqu'il m'accueille au Bain Mathieu où il lance son nouvel album Fous les canards. Je voulais voir comment je pouvais vivre avec le regard du public et surtout vivre dans les journées précédant le show, comment mettre la clé dans le démarreur avant de monter sur scène alors que je n'avais jamais vécu ça depuis l'espèce de tragédie de Vincent-d'Indy. Après trois semaines, c'était clair: jamais plus je n'allais monter sur scène à visage découvert.»

Pourtant, cette année, après en avoir discuté avec son entourage, Bori a décidé de s'affranchir des fantômes qui l'habitaient. En mars, il a laissé tomber le masque à Chicoutimi où il pouvait compter sur un public fidèle. «C'était fabuleux de constater la puissance de l'expression d'une chanson sur scène sans masque, se souvient-il. C'était devenu pesant de porter l'intention juste dans la voix, en contrejour. Le lendemain soir, j'ai refait la première partie du spectacle avec le masque et je me suis demandé comment j'avais fait pour chanter sous ça!»

Le texte sous les yeux

Bori nous fera découvrir les chansons de Fous les canards au Cabaret du Musée Juste pour rire les 12 et 13 novembre, dans le cadre de Coup de coeur francophone. Un disque qui privilégie encore la manière «chansonnier» avec ses textes denses, touffus, où il joue avec les mots et les sons, et qui vont parfois dans toutes les directions. «Cet album demande qu'à une première écoute, on ait le texte sous les yeux, dit Bori. Je fais une chanson de paroles, mises en musique.»

Fous les canards donne un peu plus dans le commentaire social et politique, parfois cinglant, que le précédent Dans ce monde poutt poutt. Tout y passe, des «dirigéants» aux «abuseurs d'économie», en passant par la «samba des grosses bedaines» et les «sieurs de fric ou d'Israël» jusqu'à Sarkozy et sa dame. «Je le vis trois mois par année, Sarkozy, c'est un malade!» dit Bori qui se retire tous les deux ans dans l'île française d'Oléron pour écrire.

Il y a aussi sur ce nouvel album une chanson piano-voix pour son père qu'il vient de perdre (À l'arraché), une autre joliment trempée dans l'autodérision (Je) et un country signé Edgar Rivard et Michel Bori (!), qui mêle habilement l'absurde et l'émotion (Toute ta lettre). Ainsi qu'une chanson décapante et un peu hallucinée (Les douteux), écrite pour la bande de l'UQAM qui anime l'émission de radio 70%.

Bori donne également dans la mise en scène de spectacles de chansons, les ateliers d'écriture (au Québec, à Terre-Neuve et en Europe) et il siège au conseil d'organismes de défense des créateurs (SPAC, Musicaction). Il dirige aussi depuis 1992 les Productions de l'onde qui regroupe des artistes comme Catherine Major, Jean-François Groulx, Jean-Guy Moreau, Bon Débarras, Gaële, Guy-Philippe Wells et Sophie Lemaire. Mais ces jours-ci, il s'investit pleinement dans sa propre carrière qui le mènera l'an prochain en Belgique et en Allemagne où un animateur de radio l'a découvert grâce à l'internet.

Que ses fans de longue date se rassurent, le Bori démasqué fera encore une large place au théâtre et au cirque, avec son complice Luc Tremblay, dans ce spectacle qui sera aussi une rétrospective de ses 15 ans de carrière: «Le quatrième mur est tombé. Le public assistait à mon spectacle par le trou de la serrure; maintenant, par moments, je vais m'adresser à lui d'une façon tout à fait ordinaire. J'ai beaucoup de chansons intimistes qui appellent à ce qu'on me voie le visage. On va essayer ça. Si ça ne marche pas, on s'en retournera dans notre boîte.»

CHANSON

BORI

FOUS LES CANARDS

PRODUCTIONS DE L'ONDE/SÉLECT

 

EN UN MOT

Un auteur-compositeur-interprète, adepte de la «chanson de paroles» et du théâtre, qui décide enfin de chanter à visage découvert à l'occasion de la sortie de l'album Fous les canards.

 




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer