Source ID:78f03d960a753e5cb9612f9baecc8ce8; App Source:StoryBuilder

Netflix nous fait entrer chez Ubisoft Montréal

Le cinéaste montre l'envers de la création du... (IMAGE TIRÉE D'UNE VIDÉO)

Agrandir

Le cinéaste montre l'envers de la création du jeu vidéo For Honor dans les locaux d'Ubisoft Montréal.

IMAGE TIRÉE D'UNE VIDÉO

Sorti il y a un an au festival Hot Docs de Toronto, puis par la suite en salle, le documentaire Playing Hard de Jean-Simon Chartier, consacré à la création du jeu vidéo For Honor dans les locaux d'Ubisoft Montréal, a été acquis par Netflix qui le diffusera partout dans le monde à compter du 5 avril.

L'entente entre les deux parties est d'une durée de 18 mois, indique M. Chartier. Seul le territoire de la Norvège est exclu de la diffusion, car un contrat de distribution y avait au préalable été signé.

Joint par La Presse, M. Chartier ne pouvait que se réjouir de la tournure des événements, d'autant plus qu'il s'était lancé tête baissée et sans financement dans ce projet réalisé sur une période de quatre ans.

«Jamais une équipe de tournage n'avait eu un tel accès à l'intérieur des locaux d'Ubisoft, dit M. Chartier, qui qualifie l'endroit de "forteresse". En plus, nous proposons une vision indépendante de la création du jeu For Honor. Il n'y a jamais eu de censure ni de droit de regard d'Ubisoft sur le montage final.»

Le cinéaste croit que cet aspect, combiné au fait que certains événements dramatiques sont survenus durant le tournage, a charmé la direction de Netflix. «Le producteur a fait un burn-out et le directeur de création, Jason VandenBerghe, ne s'est pas rendu au bout du projet pour des raisons conflictuelles.»

M. Chartier a aussi dû se battre pour mener son projet à terme. 

«Six mois après le commencement de mon tournage, on m'a mis à la porte en disant que ma présence rendait des gens inconfortables. J'ai mis un autre six mois à les convaincre de me réintégrer. J'ai finalement pu y retourner en ayant carte blanche grâce à l'appui des plus hauts dirigeants du projet qui ont convaincu la haute direction de Paris de me réintégrer.»

Lancé en février 2017, For Honor est un jeu vidéo devenu un blockbuster dans lequel des chevaliers, des samouraïs et des Vikings sont en perpétuelle guerre entre eux.

Sans surprise, M. Chartier n'a pas voulu dévoiler le montant de l'entente. «Je peux vous dire que ce n'est pas dans les cinq chiffres et pas dans les sept chiffres», a-t-il dit.

Le réalisateur, qui est à la tête de la boîte de production montréalaise MC2 Communication Média, a conservé des droits pour la vente du film par VOD ainsi qu'en DVD en ligne (par exemple sur Amazon). Les DVD comprendront beaucoup de suppléments, dont un commentaire de 90 minutes de Jason VandenBerghe.

Dimanche, il s'envole pour San Francisco, où il présentera son film à une conférence de développeurs de jeux. Plusieurs milliers de personnes y sont attendues.

DOCUMENTAIRE. Playing Hard. Jean-Simon Chartier. MC2 Communication Média. 1h32.




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer