Les hauts dirigeants de La Presse rencontrent les leaders politiques de l'Assemblée nationale aujourd'hui à Québec, afin de les informer et d'affirmer la nécessité de l'adoption d'une loi qui permettrait le changement de propriété du quotidien, annoncé au début du mois.

Mis à jour le 29 mai 2018
Marissa Groguhé LA PRESSE

À la suggestion du président de La Presse, Pierre-Elliott Levasseur, les leaders parlementaires ont été conviés au Parlement aujourd'hui pour une rencontre d'information à laquelle se joindront également l'éditeur et vice-président du conseil de La Presse Guy Crevier et des représentants syndicaux.

Pierre-Elliott Levasseur et Guy Crevier souhaitent répondre aux questions des leaders parlementaires concernant le changement de propriété de l'entreprise. Ils pourront ainsi leur donner de l'information et répondre à leurs inquiétudes par rapport à la nouvelle structure et à ce nouveau modèle d'affaires.

Rappelons que La Presse passera des mains de l'entreprise Power Corporation à celles d'un organisme à but non lucratif (OBNL). Pour ce faire, l'Assemblée nationale devra modifier une loi privée, datant de 1967, qui empêche pour l'heure le changement de propriété.

Les représentants de La Presse sensibiliseront les groupes parlementaires et les députés indépendants à la pertinence de l'adoption rapide du projet annoncé le 8 mai dernier. Pour que le tout soit conclu avant la fin de la session parlementaire, le 15 juin, il faut que les députés votent unanimement pour un nouveau projet de loi qui invalidera l'ancien.