Source ID:487958; App Source:cedromItem
Exclusif

Danielle Roy quitte Juste pour rire

Danielle Roy... (Photo: Daniel Auclair, collaboration spéciale)

Agrandir

Danielle Roy

Photo: Daniel Auclair, collaboration spéciale

La designer, metteure en scène et conceptrice des arts de la rue Danielle Roy quitte le navire de Juste pour rire, qu'elle a cofondé avec Gilbert Rozon, il y a plus de 30 ans, a appris La Presse.

Il y a deux ans, Mme Roy a abandonné son poste de directrice artistique à Juste pour rire pour se consacrer uniquement à l'organisation de l'événement extérieur Terra Karnaval (sur une base contractuelle). Aujourd'hui, elle annonce qu'elle dirigera seule ce grand défilé annuel (aussi appelé Charivari) avec sa boîte Roy Box.

«Nous avons convenu avec Juste pour rire que je prendrais en main seule Terra Karnaval que j'ai mis sur pied en 2007, a confirmé Danielle Roy. Et ça va se faire à l'extérieur du festival. Je veux que le carnaval prenne encore plus d'ampleur, qu'il évolue. C'est devenu un événement dans l'événement...»

C'est à partir de 2012 que Danielle Roy a pris conscience du potentiel de Terra Karnaval. «Quand j'ai réalisé qu'on était capables de pousser l'événement plus loin et que le public était au rendez-vous, je me suis dit que j'étais rendue à une autre étape. Qu'il fallait que cet événement soit autonome et qu'il explose!»

Danielle Roy assure que cette décision n'a rien à voir avec sa relation avec Gilbert Rozon, son conjoint.

«Au contraire, nous sommes très heureux en ce moment, a-t-elle dit. Nous avons commencé à ne plus parler de travail à la maison afin de nous consacrer à notre vie de couple et de famille, justement parce que nous nous aimons.»

Même longueur d'onde

Danielle Roy travaille depuis deux ans avec l'organisateur d'événements Benoît Milord, qui dirige la boîte Imagine Tomorrow. Ensemble, ils ont organisé les deux derniers défilés de Terra Karnaval: l'hommage à Félix Leclerc baptisé Le petit bonheur en parade (l'an dernier) et Fin d'un monde, parrainé par Guy Laliberté (en 2012).

«Benoît et moi sommes vraiment sur la même longueur d'onde, nous dit Danielle Roy. Nous partageons la même vision de ce que nous voulons faire avec les différentes communautés des arrondissements de Montréal. Depuis 2009, notre programme Pop Art (population et artistes) est soutenu par la Ville de Montréal.»

L'objectif de Danielle Roy est d'étirer l'événement sur plusieurs jours. Au centre-ville, bien sûr, mais aussi dans les différents arrondissements de la Ville. «Nous voulons présenter plusieurs défilés et plusieurs spectacles sur des thèmes universels qui vont toucher les gens», a-t-elle précisé.

Il n'y aura pas d'événement en 2014, ont indiqué les deux partenaires de création qui disent se concentrer aujourd'hui sur le financement de Terra Karnaval, qui recevait un budget annuel d'un peu plus de 1 million de Juste pour rire. «Nous sommes présentement en pourparlers avec la Ville de Montréal», ont-ils affirmé.

«C'est une année de transition, ajoute Benoît Milord. Nous allons préparer le défilé de 2015 tout en maintenant le lien avec les quelque 1000 participants de Terra Karnaval en organisant de petites manifestations avec la Ville.»

Inspiration

Danielle Roy, qui a créé le volet Arts de la rue à Juste pour rire en 1989, s'est notamment inspirée de sa collaboration avec le metteur en scène Franco Dragone pour bonifier la programmation extérieure du festival. C'est après avoir signé la direction artistique du carnaval de Nantes, dans les années 2000, qu'elle a eu l'idée de créer Terra Karnaval.

«Mon travail avec Franco Dragone en Europe (dont le Disney Cinema Parade à Paris et l'opéra urbain) m'a beaucoup inspirée dans mon travail de création, poursuit Danielle Roy. Quand je suis revenue, j'ai donné le maximum de moi-même ici, mais là, je serai prête à donner franchement plus.»

Lors de l'inauguration de la place des Festivals, en 2009, Danielle Roy a créé un défilé suivi d'un spectacle baptisé Le grand baiser de Montréal, auquel a notamment participé Diane Dufresne. En 2011, elle a créé le Pink Carnaval, qui mettait en vedette Jean Paul Gaultier.




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer