(Los Angeles) La vedette de téléréalité Kim Kardashian a exhorté le tribunal californien chargé de prononcer son divorce d’avec Kanye West à accélérer la procédure, estimant que cela aiderait son époux à accepter la fin de leur relation.

Publié le 24 février
Andrew MARSZAL Agence France-Presse

Kim Kardashian a demandé le divorce l’an dernier après des mois de rumeurs dans la presse sur ses difficultés conjugales et les troubles psychologiques dont souffre le rappeur.

L’artiste, qui a officiellement obtenu de changer son état civil en « Ye », s’oppose à cette séparation et a appelé Kim Kardashian à la réconciliation sur les réseaux sociaux à plusieurs reprises.

« J’ai très envie d’être divorcée », a écrit Kim Kardashian dans une déclaration transmise mercredi à un tribunal de Los Angeles. « J’ai demandé à Kanye de garder notre divorce privé, mais il ne l’a pas fait », ajoute la vedette de 41 ans.

« Je crois que si le tribunal met fin à notre mariage, cela aidera Kanye à accepter que notre relation conjugale est terminée et à tourner la page » pour que nous puissions « élever paisiblement nos enfants », dit cette déclaration.

Le couple a quatre enfants : deux filles, North et Chicago (8 et 4 ans respectivement) et deux garçons, Saint et Psalm (6 et 2 ans).

Les deux vedettes, qui avaient commencé à se fréquenter en 2012 et s’étaient mariées en Italie deux ans plus tard, étaient rapidement devenues l’un des couples les plus en vue du monde.

Mais leur union a notamment souffert des éclats imprévisibles de Ye, qui souffre de troubles bipolaires.

« J’aurais aimé que notre mariage fonctionne, mais je me suis rendu compte qu’il n’y a pas moyen de le réparer », écrit Kim Kardashian.