(New York) La police de New York a annoncé vendredi l’arrestation d’un trentenaire qui avait précipité dans la nuit sa voiture contre l’immeuble de la super vedette de la pop Taylor Swift afin de rentrer chez elle.

Publié le 28 janvier
Agence France-Presse

Morgan Mank, 31 ans, de l’État de Virginie, a été interpellé après s’être engagé en voiture à contresens dans une rue du quartier de Tribeca, dans le sud de Manhattan, la résidence new-yorkaise de la chanteuse américaine de 32 ans aux près de 200 millions d’abonnés sur Instagram.

D’après le rapport de police consulté par l’AFP, vers 3 h vendredi (8 h GMT), « des témoins affirment avoir vu un homme en voiture roulant dans le mauvais sens rue Franklin et percuter un immeuble résidentiel », là où habite Taylor Swift. Le suspect est ensuite « sorti de son véhicule, s’est approché de l’immeuble et a tenté sans succès de forcer l’entrée d’une porte sécurisée ».

M. Mank a été hospitalisé pour y être examiné, selon la police qui n’a pas confirmé des propos hostiles envers la vedette qu’il aurait proférés.

Ce n’est pas la première fois que cette vedette de la pop multirécompensée est la cible de ceux qu’elle a qualifiés de « harceleurs », « l’une de ses plus grandes peurs », et contre lesquels elle veut se protéger.

En 2019 dans le magazine Elle, elle avait écrit qu’il existait « assez de harceleurs essayant de s’introduire chez [elle] », pour qu’elle se sente forcée de se « préparer à ce que quelque chose de mauvais arrive ».

Un autre homme à New York, Roger Alvarado, a été arrêté plusieurs fois ces dernières années pour tentative d’effraction chez Taylor Swift à Manhattan.

En juin 2019, un cambrioleur présumé de l’Iowa avait été interpellé dans le Rhode Island, où la chanteuse a une maison, avec un projet et une batte de baseball pour lui « rendre visite ».

La superstar a gagné en 2017 un procès contre David Mueller, un DJ qu’elle accusait d’agression sexuelle.