La chanteuse P!nk a proposé de payer l’amende encourue par l’équipe féminine norvégienne de handball de plage pour avoir porté des shorts au lieu de bikinis lors d’un récent tournoi.

Léa Carrier
Léa Carrier La Presse

« Je suis très fière de l’équipe féminine norvégienne de handball de plage pour avoir protesté contre les règles très sexistes concernant leur uniforme », a écrit P!nk sur Twitter, au cours du week-end.

La Fédération européenne de handball a imposé une amende de 1500 euros à l’équipe pour « tenue inappropriée », la semaine dernière, après que celle-ci ait disputé le match pour la médaille de bronze aux Championnats européens de handball de plage en Bulgarie. Les shorts que portaient les joueuses – les mêmes que ceux portés par leurs homologues masculins – n’étaient « pas conformes au règlement sur l’uniforme des athlètes défini dans les règles du jeu de l’International Beach Handball ».

« La fédération européenne de handball devrait être condamnée à une amende pour sexisme. Bravo, mesdames. Je serai heureux de payer vos amendes pour vous », a poursuivi la chanteuse pop.

La Fédération norvégienne de handball s’est aussi dite prête à payer l’amende. « Nous sommes très fiers de ces filles qui, pendant les Championnats d’Europe, ont élevé la voix et annoncé que ça suffisait ! Ensemble, nous continuerons à nous battre pour changer les règles en matière de vêtements, afin que les joueurs puissent jouer dans les vêtements avec lesquels ils sont à l’aise », a-t-elle déclaré.

Dimanche, l’équipe a remercié P!nk dans une story Instagram : « Wow ! Merci beaucoup pour le soutien »