L’auteure-compositrice-interprète Safia Nolin a provoqué une onde de choc en accusant mardi Maripier Morin de s’être livrée à du harcèlement sexuel, d’avoir commis une agression physique et d’avoir proféré des propos racistes lors d’une soirée dans un bar il y a deux ans. Des allégations en partie admises par l’animatrice télé, qui a présenté ses excuses le lendemain.

Marissa Groguhé Marissa Groguhé
La Presse

Dans une story Instagram publiée en soirée mardi, Safia Nolin raconte que Maripier Morin lui aurait fait des avances non sollicitées et trop entreprenantes, un soir de mai 2018, avant de la mordre si fort à la cuisse que la chanteuse en a gardé un bleu pendant deux semaines.

Les évènements se sont déroulés dans un bar de Montréal. « J’étais en peine d’amour et j’avais beaucoup maigri, elle m’a dit que ça m’allait bien, a écrit Safia Nolin sur Instagram. Elle m’a dit qu’elle recevait beaucoup de messages sur Instagram disant qu’elle ressemblait à mon ex et elle m’a demandé si ça voulait dire que je la [trouvais] chaude. Elle me flattait et était à deux pouces de moi et j’étais comme un bloc de glace. »

Mercredi après-midi, Maripier Morin a présenté ses excuses publiques concernant son comportement envers la chanteuse, également par Instagram. Elle dit se souvenir de ce samedi soir au cours duquel Safia Nolin l’aurait invitée à se joindre à elle dans un bar après un concert.

PHOTO DAVID BOILY, ARCHIVES LA PRESSE

Maripier Morin

Quelques jours plus tard, lorsque la chanteuse lui a envoyé pour la deuxième fois une photo de la morsure sur sa cuisse, Maripier Morin dit avoir réalisé qu’elle avait eu « un comportement répréhensible » envers elle.

L’animatrice télé et comédienne a admis être à l’origine d’une situation d’abus et d’excès. « Je n’aurais pas su lire ou comprendre la limite que j’aurais pu franchir. Si tel fut le cas, je m’excuse encore et je suis toujours profondément désolée », a-t-elle écrit, ajoutant avoir tenté, en vain, de discuter avec Safia Nolin à la suite de sa publication.

Safia Nolin n’a quant à elle pas désiré s’entretenir avec La Presse.

Je considère que j’ai absolument tout dit par rapport à ça, je n’ai rien à rajouter, et surtout, je n’ai pas envie de raconter encore une fois cette soirée.

Safia Nolin, dans un message envoyé à La Presse

Si elle dit regretter avoir « [pris] avantage de [sa] proximité » avec la chanteuse, Maripier Morin n’a toutefois pas répondu aux allégations voulant qu’elle ait tenu des propos racistes visant Safia Nolin elle-même ainsi qu’une serveuse du bar. Sur ce sujet, son équipe n’a pas donné suite aux demandes de La Presse.

En soirée, la marque de lingerie Blush a décidé de retirer sa collection en collaboration avec l’animatrice télé de son site, après avoir « suivi de près la situation entre Safia Nolin et Maripier Morin ». « Il n’y aura aucune collaboration entre Maripier Morin et Blush dans l’avenir », a précisé l’entreprise.

Vague de soutien virtuelle

Safia Nolin a publié dans sa story trois photos de l’ecchymose causée par la morsure de l’animatrice ce soir-là.

Les sœurs Stéphanie et Mélanie Boulay, à qui Safia Nolin s’est confiée le lendemain des évènements, ont publié sur Instagram leurs propres témoignages. « Le bleu était en effet immense, a écrit Mélanie Boulay. Elle nous a raconté l’histoire en détail. »

Ne banalisons pas parce qu’il s’agit d’une femme sur une autre femme et que, de surcroît, vous considérez la femme comme étant “attractive”. Ça n’a rien à voir !

Mélanie Boulay, dans un message sur Instagram

Des dizaines de milliers de personnes, parmi lesquelles maintes personnalités publiques, ont « aimé » ou commenté la publication de Safia Nolin.

La rappeuse Sarahmée l’a remerciée pour son courage. L’écrivaine et militante Léa Clermont-Dion, Marie-Mai, Jay Du Temple, Éli Rose et Vanessa Pilon lui ont également manifesté leur soutien par un court message. Sarah-Jeanne Labrosse, Sarah-Maude Beauchesne, Karine Gonthier-Hyndman, Lary Kidd, Arnaud Soly, Pomme, Milk n’Bone et de nombreux autres ont fait part de leur appui par une mention « J’aime ».

L’animatrice Pénélope McQuade a réagi dans une story en assurant toujours se placer « du côté des victimes », et ce, « [peu importent] le pouvoir, le statut, la position ou [ses] liens avec les gens nommés comme étant des agresseurs et des “agresseuses” ».

L’agence evenko, avec laquelle Maripier Morin collabore pour son booking corporatif, a assuré à La Presse juste avant la sortie publique de Maripier Morin « [prendre] ces allégations très sérieusement » et « suivre la situation de très près ».

Joints en fin de journée mercredi, certains organismes et entreprises entretenant des liens d’affaires avec Maripier Morin, dont Buick, BonLook et la Fondation des étoiles, n’ont pas donné suite aux demandes d’entrevues de La Presse.