La Fondation Sobey pour les arts et le Musée des beaux-arts du Canada (MBAC) ont annoncé, ce mercredi, le nom des cinq artistes en lice pour le prix Sobey 2022 dont le gagnant sera annoncé cet automne à Ottawa. Le Québécois Stanley Février fait partie des cinq finalistes, au côté de Tyshan Wright (Atlantique), Azza El Siddique (Ontario), Divya Mehra (Prairies et Nord) et Krystle Silverfox (Côte Ouest et Yukon). Les œuvres des cinq artistes seront exposées au MBAC l’automne prochain.

Publié le 8 juin
Éric Clément
Éric Clément La Presse

Fondé en 2002, le prix Sobey est financé par la Fondation Sobey pour les arts à hauteur de 400 000 $, dont 100 000 $ est donné au gagnant, 25 000 $ à chacun des quatre autres derniers finalistes et 10 000 $ à chacun des 20 finalistes. Brian Jungen, Jean-Pierre Gauthier, Annie Pootoogook, Michel de Broin, David Altmejd, Daniel Barrow, Raphaëlle de Groot, Nadia Myre, Abbas Akhavan et Kipwani Kiwanga ont déjà obtenu ce prix dans le passé.

Stanley Février est très en vogue depuis un an. Il a présenté, fin 2021, Les vies possibles/Menm vye tintin au Musée d’art contemporain des Laurentides avant d’en déployer un autre volet au Musée national des beaux-arts du Québec où l’expo est proposée jusqu’au 16 octobre. L’artiste d’origine haïtienne présentera en plus, dès le 15 juin et jusqu’au 28 août, l’exposition Musée d’art actuel/Département des invisibles (MAADI) au Musée des beaux-arts de Montréal. Avec les œuvres de 27 artistes québécois et un propos visant à critiquer les institutions muséales de la province pour leur manque d’ouverture à la diversité. À voir dès mercredi prochain !

Consultez le site du prix Sobey