Ils ne sont plus que cinq. Les finalistes du prix Sobey pour les arts 2021 ont été annoncés ce mercredi par le Musée des beaux-arts du Canada (MBAC). Il s’agit de Lorna Bauer, qui représente le Québec, Rémi Belliveau (Atlantique), Rajni Perera (Ontario), Laakkuluk Williamson-Bathory (Prairies et Nord) et Gabi Dao (Côte ouest et Yukon).

Éric Clément
Éric Clément La Presse

Les cinq finalistes remportent chacun une bourse de 25 000 $. Une de leurs œuvres sera exposée dans le cadre d’une exposition, du 8 octobre prochain au 20 février 2022 au MBAC. Le lauréat qui remportera une bourse de 100 000 $, sera désigné lors d’un gala, en novembre.

Lorna Bauer était en compétition au niveau québécois avec les artistes Guillaume Adjutor Provost, Dayna Danger, Walter Scott et Sheena Hoszko. Photographe et sculpteure, Lorna Bauer s’intéresse aux relations entre les humains et leur environnement. L’artiste montréalaise originaire de Toronto a participé à de nombreuses expos solos et collectives, notamment au Musée d’art contemporain de Montréal, à la Fonderie Darling, à la galerie torontoise Franz Kaka et à la Eleftheria Tseliou Gallery d’Athènes.

Lorna Bauer

  • The Idlers [Les désœuvrés] (détail), 2018, Lorna Bauer, verre soufflé à la bouche, grillage en cuivre tissé, dimensions variables. Vue d’installation de Tools of Idlers, galerie Nicolas Robert, Montréal, 2018.

    PHOTO JEAN-MICHAEL SEMINARO, FOURNIE PAR LE MBAC

    The Idlers [Les désœuvrés] (détail), 2018, Lorna Bauer, verre soufflé à la bouche, grillage en cuivre tissé, dimensions variables. Vue d’installation de Tools of Idlers, galerie Nicolas Robert, Montréal, 2018.

  • Margaret Mee Shade House [Ombrière de la maison Margaret Mee], 2018, Lorna Bauer, impression pigmentaire, qualité archives, 102 x 127 cm.

    PHOTO LORNA BAUER, FOURNIE PAR LE MBAC

    Margaret Mee Shade House [Ombrière de la maison Margaret Mee], 2018, Lorna Bauer, impression pigmentaire, qualité archives, 102 x 127 cm.

1/2
  •  
  •  

Représentée par la galerie montréalaise Nicolas Robert, Lorna Bauer avait reçu, en 2019, le prix Barbara Spohr qui souligne l’excellence en photographie contemporaine d’un ou d’une artiste ayant effectué une résidence artistique au Banff Centre Visual Arts, en Alberta.

Le prix Sobey est une des récompenses privées les plus généreuse au monde pour les artistes visuels contemporains. Il honore le parcours d’artistes canadiens de tous âges.

Gabi Dao

  • Gabi Dao

    PHOTO SUNGPIL YOON, FOURNIE PAR LE MBAC

    Gabi Dao

  • Excerpts from the Domestic Cinema Ch.1 and Ch.2 [Extraits du cinéma domestique ch. 1 et ch. 2], 2019, Gabi Dao, installation vidéo et sculpturale, rideaux perlés, tapis, siège rembourré, dimensions variables.

    PHOTO BLAINE CAMPBELL, FOURNIE PAR LE MBAC

    Excerpts from the Domestic Cinema Ch.1 and Ch.2 [Extraits du cinéma domestique ch. 1 et ch. 2], 2019, Gabi Dao, installation vidéo et sculpturale, rideaux perlés, tapis, siège rembourré, dimensions variables.

  • Many, Looks, Work [De nombreux, looks, fonctionnent], 2017, Gabi Dao, ongles acryliques et accessoires, gélatine, maquillage, poussière, autres pièces de détritus, fil de cuivre, mica, argile, fils de connexion, chaîne de bijou, chaîne brisée d’un appareil d’éclairage, faux-cils, vernis à ongle, prune blanche séchée, fleurs séchées, pin noueux, dimensions variables. Vue d’installation à la Unit 17, Vancouver.

    PHOTO LUKE DOMANSKI, FOURNIE PAR LE MBAC

    Many, Looks, Work [De nombreux, looks, fonctionnent], 2017, Gabi Dao, ongles acryliques et accessoires, gélatine, maquillage, poussière, autres pièces de détritus, fil de cuivre, mica, argile, fils de connexion, chaîne de bijou, chaîne brisée d’un appareil d’éclairage, faux-cils, vernis à ongle, prune blanche séchée, fleurs séchées, pin noueux, dimensions variables. Vue d’installation à la Unit 17, Vancouver.

1/3
  •  
  •  
  •  

« Je tiens à féliciter personnellement les cinq artistes inspirants retenus pour le prix Sobey pour les arts 2021, a déclaré Rob Sobey, président de la Fondation Sobey pour les arts, par voie de communiqué. Depuis 20 ans, la Fondation est fière de soutenir les artistes visuels canadiens par l’entremise de ce prix. Et nous sommes ravis de pouvoir célébrer leur travail exceptionnel au Musée des beaux-arts du Canada, l’automne prochain. »

Laakkuluk Williamson-Bathory

  • Laakkuluk Williamson-Bathory

    PHOTO JAMIE GRIFFITHS, FOURNIE PAR LE MBAC

    Laakkuluk Williamson-Bathory

  • Kiviuq Returns | Qaggiavuut ! [Le retour de Kiviuq | Qaggiavuut ! ], 2019, Laakkuluk Williamson-Bathory, performance multimédia collaborative et œuvre visuelle. Vue de la performance au Tarragon Theatre, à Toronto, sous la direction de l’artiste.

    PHOTO FOURNIE PAR LE MBAC

    Kiviuq Returns | Qaggiavuut ! [Le retour de Kiviuq | Qaggiavuut ! ], 2019, Laakkuluk Williamson-Bathory, performance multimédia collaborative et œuvre visuelle. Vue de la performance au Tarragon Theatre, à Toronto, sous la direction de l’artiste.

  • Mask making with a fly visitor [Fabrication de masque avec mouche visiteuse], 2017, Laakkuluk Williamson-Bathory, photographie de plateau tirée de Timiga, Nunalu Sikulu (Mon corps, la terre et la glace).

    PHOTO FOURNI PAR LE MBAC

    Mask making with a fly visitor [Fabrication de masque avec mouche visiteuse], 2017, Laakkuluk Williamson-Bathory, photographie de plateau tirée de Timiga, Nunalu Sikulu (Mon corps, la terre et la glace).

1/3
  •  
  •  
  •  

Le jury était composé de conservateurs des cinq régions canadiennes définies pour ce prix (Atlantique, Québec, Ontario, Prairies et Nord, et Côte Ouest et Yukon) et de deux jurés internationaux.

Il s’agit de Sasha Suda, directrice générale du Musée des beaux-arts du Canada, Nisk Imbeault, directrice et conservatrice de la galerie d’art Louise-et-Reuben-Cohen, à Moncton, Dominique Fontaine, commissaire indépendante, Emelie Chhangur, directrice et conservatrice du Agnes Etherington Art Centre, à Kingston, Tarah Hogue, conservatrice de l’art autochtone au Remai Modern de Saskatoon, Joni Low, conservatrice indépendante et autrice, Adriano Pedrosa, directeur artistique au Museu de Arte de São Paulo Assis Chateaubriand, et d’Adam D. Weinberg, directeur Alice Pratt Brown au Whitney Museum.

Rajni Perera

  • Rajni Perera

    PHOTO DIMITRI LEVANOFF, FOURNIE PAR LE MBAC

    Rajni Perera

  • The Wife [L’épouse] (du diptyque We Come Alive From Eating Your Flesh), 2016, Rajni Perera, technique mixte et épreuve au jet d’encre sur papier, 157,48 x 104,14 cm.

    PHOTO FOURNIE PAR LE MBAC

    The Wife [L’épouse] (du diptyque We Come Alive From Eating Your Flesh), 2016, Rajni Perera, technique mixte et épreuve au jet d’encre sur papier, 157,48 x 104,14 cm.

  • Traveller 6 [Voyageuse 6], 2019, Rajni Perera, technique mixte sur papier, 243,84 x 101,60 cm.

    PHOTO FOURNIE PAR LE MBAC

    Traveller 6 [Voyageuse 6], 2019, Rajni Perera, technique mixte sur papier, 243,84 x 101,60 cm.

1/3
  •  
  •  
  •  

« Les cinq finalistes représentent toutes les régions du Canada ainsi que la force et l’avenir de l’art contemporain, a déclaré Sasha Suda, directrice générale du MBAC et présidente du jury du prix Sobey. Tout au long de cette année difficile, le prix a contribué à soutenir mon optimisme envers l’art. Je suis toujours reconnaissante au jury et à la Fondation Sobey pour son engagement continu envers les arts visuels au Canada. »

Rémi Belliveau

  • Rémy Belliveau

    PHOTO ANNIE FRANCE LECLERC, FOURNIE PAR LE MBAC

    Rémy Belliveau

  • Souvenirs de Grand-Pré [Memories of Grand-Pré] (détail), 2018, Rémi Belliveau, plâtre, 23 cm chacun.

    PHOTO FOURNIE PAR LE MBAC

    Souvenirs de Grand-Pré [Memories of Grand-Pré] (détail), 2018, Rémi Belliveau, plâtre, 23 cm chacun.

  • Seated Girl Wearing a Cloak [Jeune femme assise portant une cape] (détail), 2019, Rémi Belliveau, images de style photomaton sur carton, 2,5 cm x 4 cm chacune.

    PHOTO FOURNIE PAR LE MBAC

    Seated Girl Wearing a Cloak [Jeune femme assise portant une cape] (détail), 2019, Rémi Belliveau, images de style photomaton sur carton, 2,5 cm x 4 cm chacune.

1/3
  •  
  •  
  •  

Mme Suda considère que le MBAC est privilégié de défendre « ces courageuses voix artistiques émergentes. J’ai hâte d’accueillir le public à l’exposition du prix Sobey au Musée des beaux-arts, à Ottawa, et de rencontrer personnellement ces artistes lors du gala de remise des prix organisé au musée en novembre. »

Le prix Sobey pour les arts en est à sa vingtième année. Il est administré conjointement par la Fondation Sobey pour les arts et par le Musée des beaux-arts du Canada.