À Valence, en Espagne, un collectionneur a payé un restaurateur d'oeuvres d'art près de 2000 $ pour remettre en état sa copie de l'Immaculée Conception, oeuvre de Bartolomé Esteban Murillo. Le résultat n'est toutefois pas ce qu'il escomptait.

La Presse

Des experts espagnols ont même appelé les autorités à resserrer les lois en matière de restauration d'oeuvre, afin d'éviter d'autres incidents du genre.

Cette restauration bâclée n'est pas sans rappeler celle d'une fresque d'une église de Borja, où le visage de Jésus Christ était désormais méconnaissable.

PHOTO AP

Le travail bâclé de restauration du visage du Christ avait fait les manchettes en Espagne en 2012.