Les affaires reprennent progressivement dans les galeries et les centres d’art du pays. Les expos comme les salons virtuels abordent encore des thèmes découlant de la crise de la COVID-19. La mort de George Floyd, aux États-Unis, suscite des réflexions. Valérie Blass expose à Vancouver. Sunita Prasaf nous fait rire avec ses images malaisantes dans la rue… et les enfants dessinent avec la Maison des arts de Laval.

Éric Clément Éric Clément
La Presse

Joseph Tisiga

Passionnés de figuration, jusqu’au 21 juin, la galerie Bradley Ertaskiran diffuse un espace virtuel avec les plus récentes peintures de l’artiste kaska dena du Yukon Joseph Tisiga, qui habite actuellement à Montréal. Des œuvres imprégnées de l’inconfort généré par la crise de la COVID-19.

> Voyez les œuvres de Joseph Tisiga 

Valérie Blass

PHOTO RACHEL TOPHAM, FOURNIE PAR LA GALERIE CATRIONA JEFFRIES

Vue de l’exposition La poudre aux yeux, de Valérie Blass, présentée à la galerie Catriona Jeffries, à Vancouver

La nouvelle exposition de la sculptrice québécoise Valérie Blass, La poudre aux yeux, est à l’affiche de la galerie Catriona Jeffries, à Vancouver, jusqu’au 27 juin. Un corpus d’œuvres récentes sur la mémoire du corps avec, comme toujours, humour et originalité.

> Découvrez les sculptures de Valérie Blass 

Sunita Prasad

De l’humour, Clark nous en propose avec la vidéo parfois malaisante Presumptuous de l’artiste new-yorkaise Sunita Prasad. Des interventions en public qui semblent aujourd’hui plutôt incongrues…

> Regardez la vidéo de Sunita Prasad 

Daniel Iregui

PHOTO FOURNIE PAR DANIEL IREGUI

Image tirée de l’expérience interactive Anticorps, der Daniel Iregui et du studio Iregular.

Ne pouvant présenter sa nouvelle exposition à la Maison de la culture d’Ahuntsic, l’artiste montréalais Daniel Iregui a profité du confinement pour créer Anticorps, une œuvre interactive qui se nourrit des photos de vos visages, enregistrant vos expressions faciales avant d’ajouter votre binette à celles d’autres participants… Un travail sur la perception des autres.

> Essayez l’œuvre interactive de Daniel Iregui 

Magazines d’art

PHOTO FOURNIE PAR LES ÉDITIONS ESSE

Ouvrir la voix, 2016, Amandine Gay, capture vidéo. Permission de Bras de fer Production.

En cette période de protestations contre la brutalité policière aux États-Unis et les discriminations touchant la communauté noire, la revue esse met de l’avant une réflexion sur le féminisme noir étatsunien.

> Lisez l’article du magazine esse

Le magazine Ciel variable, dont le prochain numéro sort le 26 juin, relaie sur son site un dossier de la Fondation Aperture sur le quotidien de 12 photographes internationaux en période de confinement. Des réalités et des regards différents. Intéressant.

> Consultez le dossier du magazine Ciel variable

Le magazine Vie des arts fait peau neuve. Il vient d’inaugurer son nouveau site internet. Changement de forme, mais aussi de fond. À voir.

> Consultez le site web du magazine Vie des arts

Fondation Grantham

PHOTO ROBERT SKINNER, ARCHIVES LA PRESSE

Les collectionneurs Bernard Landriault et Michel Paradis, de la Fondation Grantham pour l’art et l’environnement

La Fondation Grantham pour l’art et l’environnement, de Bernard Landriault et Michel Paradis, s’est, elle aussi, déconfinée. Elle se prépare à accueillir en résidence à Saint-Edmond-de-Grantham, le 1er juillet et pour un mois, le duo d’artistes Richard Ibghy et Marilou Lemmens. Ils travailleront sur la revalorisation de la biodiversité des sols et la transformation des relations entre les intervenants du milieu et les terres arables.

« Si l’économie et la santé publique doivent de toute évidence faire l’objet d’interventions prioritaires, il nous paraît tout aussi important qu’en lien avec la mise en réseaux des savoirs et l’intégration des principes du développement durable, les arts visuels jouent un rôle d’éveilleur et d’agent catalyseur de premier plan dans le mieux-être des personnes et de la planète », affirment Bernard Landriault et Michel Paradis.

Pour les enfants

Une activité de la Maison des arts de Laval a été réalisée autour du thème du temps. Elle s’adresse spécifiquement aux enfants de plus de 5 ans. L’Atelier d’Alfred à la maison leur permettra de visiter une expo, de dessiner et de s’amuser…

> Participez à l’Atelier d’Alfred 

Martin Boisseau

PHOTO FOURNIE PAR LES GALERIES ROGER BELLEMARE ET CHRISTIAN LAMBERT

Surface inertielle et seuil optique 3 : Rose/Blanc, 2019, Martin Boisseau, acrylique, toile, lampes, aluminium, 229 cm x 229 cm x 7,6 cm

Les galeries Roger Bellemare et Christian Lambert ont rouvert dans l’édifice du Belgo, avec une série de tableaux-installations de Martin Boisseau qui a fait des expériences originales avec les couleurs.

> Voyez le traitement des couleurs de Martin Boisseau

Université de Montréal

Le Centre d’exposition de l’Université de Montréal présentera cet été sur sa plateforme numérique les œuvres de trois artistes qui se sont penchés sur leur pratique durant la crise de la COVID-19. Le projet 3 fois 3 exposera des créations de Paul Landon (le 22 juin), Guillaume Adjutor Provost (le 22 juillet) et Sara A. Tremblay (le 22 août).

> Consultez le site du projet 3 fois 3

1700 La Poste

Vous avez hâte d’admirer les œuvres de la photographe Geneviève Cadieux au centre d’art 1700 La Poste ? Nous aussi ! L’exposition qui a été reportée ce printemps sera programmée « vers la fin de l’été », a-t-on appris, pour se terminer le dimanche 20 décembre. Patience !

Galerie Youn

PHOTO EVA BLUE, FOURNIE PAR LA GALERIE YOUN

Juno Youn n’a pas ménagé ses efforts afin de rendre sa galerie d’art du boulevard Saint-Laurent attirante…

La galerie Youn présente, jusqu’au 18 juillet, Un morceau de sucre, des œuvres de l’artiste torontoise Bernice Lum. Pour cette occasion, le galeriste Juno Youn a mis le paquet pour enjoliver sa devanture. « Notre vitrine évoque le rêve, la magie et l’espoir, à l’image de notre exposition dont le titre fait un clin d’œil au monde merveilleux de Mary Poppins », dit-il.

> Consultez le site web de la galerie Youn

Robert Poulin

Alors que la foire Papier virtuelle bat son plein jusqu’au 21 juin, certaines galeries d’art ne manquent pas de démontrer de belles stratégies avec des visites virtuelles de qualité. C’est le cas de Robert Poulin avec une expérience numérique qui permet de découvrir un grand nombre de peintures, mais aussi de mesurer la taille des tableaux.

> Tentez l’expérience numérique de Robert Poulin

BYDealers

PHOTO FOURNIE PAR BYDEALERS

Forum stellaire, 1976, Serge Lemoyne

La vente de printemps de l’encanteur BYDealers est en cours jusqu’au 18 juin. Avec des œuvres d’importance d’après-guerre et contemporaines.

> Visitez le site web de l’encanteur BYDealers

Livres d’art

PHOTO ISABELLE HAYEUR, FOURNIE PAR L’ARTISTE

Photo tirée du projet photographique Le camp de la rivière, d’Isabelle Hayeur

Deux nouveaux livres d’artistes sont sortis récemment. D’abord, le projet photographique Le camp de la rivière d’Isabelle Hayeur, avec des textes de Bilbo Cyr, Alain Deneault et de la photographe. Un projet autour de la résistance citoyenne, débuté en Gaspésie à la suite d’un projet d’exploration pétrolière.

> Consultez le site web de la photographe Isabelle Hayeur

Et Maryse Goudreau vient de publier son livre d’artiste La Conquête du béluga aux Éditions Escuminac. Un livre sur l’histoire du béluga au Canada, une véritable passion pour cette artiste qui a déjà compilé les interventions de tous les députés de l’Assemblée nationale du Québec ayant évoqué le béluga depuis 100 ans !

> Consultez le site web de Maryse Goudreau

Michel Beaucage

PHOTO FOURNIE PAR ARTS SUTTON

Shanghai Pop I, Michel Beaucage, encre, acrylique et papier de riz sur toile

Enfin, la galerie Arts Sutton a rouvert ses portes jeudi avec Séquences orientales, une exposition de peintures de Michel Beaucage, heureux mélange de calligraphie chinoise et de lyrisme gestuel sur papier de riz. Le vernissage sécuritaire (virtuel !) est prévu ce dimanche, à 14 h.

> Consultez le site de la galerie Arts Sutton