Source ID:20110922LA0059; App Source:cedromItem

Casino: la murale de Serge Lemoyne déménage

La murale quittera sous peu le Casino de... (Photo Marie-Eve Bolduc)

Agrandir

La murale quittera sous peu le Casino de Montréal.

Photo Marie-Eve Bolduc

L'art est un jeu, la murale multicolore de Serge Lemoyne qui doit quitter le 5e étage du Casino de Montréal à cause de travaux de rénovation, est en train d'être découpée afin d'être installée dans un autre endroit au Québec.

Les travaux de découpage de l'oeuvre de 26 m x 5 m ont été entrepris au début du mois par le Centre de conservation du Québec (CCQ) et la firme Pomerleau, responsable des travaux de rénovation.

«Depuis les dernières semaines, ils ont tout d'abord réalisé un travail de protection sur la murale: nettoyage de surface et application d'une pellicule afin de la protéger durant les travaux, explique Marie-Eve Bolduc, fille du peintre décédé en 1998. Elle a été recouverte d'une couche protectrice à l'épreuve des chocs.»

Mme Bolduc ajoute que la murale doit être divisée en huit panneaux, avec trois coupes pratiquées au niveau des joints de dilatation et une sur la longueur, «dans une seule bande de couleur, pour éviter d'abîmer l'oeuvre et minimiser les travaux de restauration futurs».

Les panneaux coupés sont ensuite placés dans des caissons de bois. «C'est très impressionnant de voir l'ampleur des travaux, dit-elle. Tout est prévu dans les moindres détails. Le CCQ a complété un travail de recherche poussé, tant sur l'aspect de la protection de la surface, de la découpe, de la mise en caissons, que sur les travaux de restauration à venir. Ils ont analysé les pigments de peinture appliqués en 1993 afin de pouvoir faire la restauration la plus fidèle.»

Pour l'instant, on ne sait pas encore où elle sera installée. «Plusieurs organisations nous ont manifesté de l'intérêt, dit Mme Bolduc. Chose certaine, l'oeuvre devra se retrouver dans un lieu qui pourra garantir autant de visibilité qu'elle en avait au Casino et où elle pourra être mise en valeur.»

Comme la murale a été créée sur du gypse, cela la rend fragile. «La visibilité du lieu, la température, les risques de vibration ou de vandalisme sont des facteurs pris en considération pour l'emplacement futur», dit Mme Bolduc, très contente de cette «première mondiale en terme de déménagement d'oeuvre d'art».

«J'attends avec impatience la prochaine étape, soit la sortie des caissons par les fenêtres, dit-elle. Je suis un peu anxieuse, mais je me sens très en confiance avec le CCQ. En espérant que la murale quittera indemne le Casino et qu'elle sera rapidement déménagée, dans un lieu où elle pourra avoir une deuxième vie».




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer