Un autre record a été fracassé lors de la Journée Bell Cause pour la cause, le 30 janvier dernier alors que des Canadiens de partout au pays et de nombreuses personnes du monde entier ont parlé, texté et interagi dans les médias sociaux dans le cadre de la conversation sur la santé mentale - 145 442 699 messages de soutien ont été échangés, portant le total des interactions lors de la Journée Bell Cause pour la cause à 1,013,915,275 depuis le lancement de cet événement annuel en 2011.

Publié le 31 janv. 2019
LA PRESSE

Les appels, les messages texte et les interactions dans les médias sociaux ont atteint 145 442 699 - la mobilisation sur les médias sociaux sur Twitter, Facebook, Instagram et Snapchat a atteint 27 477 153, en hausse de 13 %; le mot-clic #BellLetsTalk a été le plus populaire sur Twitter au Canada et dans le monde entier.

Une mobilisation record a été enregistrée sur les réseaux sociaux avec la vidéo de la Journée Bell Cause pour la cause 2019, à laquelle ont participé Adib Alkhalidey, Luc Bellemare, Sophie Cadieux, Guy Carbonneau, Véronique Cloutier, Gilbert Delorme, Jonathan Drouin, François Gagnon, Julien Lacroix, Marie-Mai, Herby Moreau et Alexandre Taillefer, en compagnie de membres de l'équipe Bell Cause pour la cause.

Grâce à des dons de 5 cents par interaction, Bell versera 7 272 134,95$ de plus à des programmes de santé mentale, ce qui porte à 100 695 763,75$ l'engagement financier total de l'entreprise à l'égard de cette cause, incluant la somme initiale de 50 millions $ versée par Bell pour lancer l'initiative.

« Quelle journée remarquable pour la santé mentale! Merci à tous d'avoir appuyé ceux qui sont aux prises avec la maladie mentale, d'avoir contribué à changer les attitudes, d'avoir lutté contre la stigmatisation et d'avoir aidé à accroître les dons de Bell à la santé mentale, tout simplement en faisant entendre votre voix », a déclaré Mary Deacon, présidente de Bell Cause pour la cause. « Non seulement avons-nous atteint de nouveaux sommets importants relativement à la participation à cette journée et à l'engagement financier de Bell, mais le leadership canadien visant à élargir la conversation sur la santé mentale attire véritablement l'attention du monde entier. »

Entre minuit à Terre-Neuve-et-Labrador et minuit en Colombie-Britannique, il y a eu 145 442 699 interactions Bell Cause pour la cause admissibles, ce qui constitue une augmentation de plus de 5 % par rapport à l'année dernière. Les interactions admissibles comprennent les appels mobiles, les interurbains et les messages texte par des abonnés de Bell, ainsi que les tweets, les retweets, les filtres, les cadres et les visionnements de vidéos sur Twitter, Facebook, Instagram et Snapchat, toutes ces interactions étant faites sans frais par les participants, au-delà de ce qu'ils paient normalement à leur fournisseur pour le téléphone et l'accès en ligne.

Des messages sur Twitter de dirigeants éminents, dont le premier ministre Justin Trudeau, la gouverneure générale Julie Payette et des membres de la famille royale britannique, avec des tweets du duc et de la duchesse de Cambridge, Will et Kate, et du duc et de la duchesse de Sussex, Harry et Meghan, ont contribué à favoriser la mobilisation.

Des leaders politiques de tous les partis - au fédéral, au provincial et dans les territoires - se sont joints à eux, de même que des maires et des conseillers municipaux, des équipes de sports, des associations et des athlètes, des ministères gouvernementaux, les Forces armées canadiennes et la Gendarmerie royale du Canada, de grandes entreprises canadiennes, des leaders de l'industrie des soins de santé, des syndicats, des étudiants et des éducateurs ainsi que des personnalités et des artistes des quatre coins du monde.

Belle pour la cause remercie les porte-paroles de Bell Cause pour la cause Michael Landsberg, Howie Mandel, Mary Walsh, Stefie Shock, Michel Mpambara, Marie-Soleil Dion et Étienne Boulay, ainsi que ses ambassadeurs communautaires - le golfeur professionnel Andrew Jensen, l'humoriste Kevin Breel, le joueur retraité de la LCF Shea Emry, l'entraîneur en chef des Maple Leafs de Toronto Mike Babcock, le compositeur-interprète Séan McCann, l'ancien combattant Bruno Guévremont, l'actrice Jessica Holmes, la musicienne Florence K et l'actrice Véronique Bannon - qui ont partagé leur propre expérience et encouragé l'ensemble des Canadiens à s'engager et à parler de santé mentale.

Plusieurs projets ont été annoncés à cette occasion, dont un don de 500 000$ au Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, enjeux éthiques et pratiques de fin de vie (CRISE) de l'UQAM afin de soutenir la recherche sur la prévention du suicide, et un don de 300 000 $ à trois organismes montréalais offrant des services en santé mentale à des personnes en situation d'itinérance dans le cadre du Programme de réaffiliation en itinérance et santé mentale (PRISM).

Le Fonds communautaire Bell Cause pour la cause, qui appuie des programmes locaux en santé mentale d'un bout à l'autre du pays, accepte maintenant les demandes de don. Les organismes de bienfaisance enregistrés sont invités à faire une demande de don pouvant aller jusqu'à 25 000$. Depuis 2011, le Fonds communautaire Bell Cause pour la cause a soutenu plus de 500 organismes locaux de santé mentale dans toutes les régions du pays.

La médaillée olympique Sylvie Fréchette et le comédien Félix-Antoine Tremblay ont animé le documentaire Quand la maladie mentale s'invite, qui se penche sur la façon d'exercer un véritable impact dans ce domaine au Québec et a été diffusé sur les chaînes RDS, Canal Vie, Z et Canal D.

L'initiative Bell Cause pour la cause se fonde sur quatre piliers d'intervention : la lutte contre la stigmatisation, l'accès aux soins, la recherche et le leadership en milieu de travail. En 2015, Bell a annoncé la prolongation de l'initiative Bell Cause pour la cause pour une nouvelle période de cinq ans et s'est engagée à verser une contribution minimale de 100 millions$ à l'appui de la santé mentale au Canada.