L’Hôpital de Montréal pour enfants a annoncé le 18 mars dernier l’inauguration du Centre spécialisé en santé mentale pour adolescents (Le SPOT Montréal), l’un des plus grands centres ambulatoires pour les adolescents en état de crise suicidaire au Canada.

Publié le 21 mars
La Presse

Celui-ci ouvrira ses portes le 21 mars prochain. Annuellement, Le SPOT Montréal soutiendra 1000 adolescents qui ont envisagé ou tenté de se suicider.

Le SPOT Montréal est un centre adapté aux adolescents et offrant un environnement apaisant. Il est situé à distance de marche de l’Hôpital de Montréal pour enfants. Il offre une alternative à l’hospitalisation, ce qui permet aux adolescents de continuer à fréquenter l’école et de poursuivre leurs autres activités régulières.

L’équipe multidisciplinaire du SPOT Montréal utilisera des traitements probants pour offrir aux adolescents âgés de 12 à 18 ans et à leur famille jusqu’à 12 semaines de thérapie personnalisée et intensive afin d’aider à atténuer la crise suicidaire et de fournir des techniques pour faciliter la gestion de la détresse psychologique. L’équipe du SPOT Montréal veillera également à ce que ses patients et leur famille effectuent une transition en douceur vers les services communautaires pour un soutien continu.

« Grâce au SPOT Montréal, l’Hôpital de Montréal pour enfants peut maintenant offrir aux adolescents en crise suicidaire un soutien thérapeutique rapide et intensif en mode ambulatoire. Nous allons non seulement aider à prévenir le suicide, mais aussi à traiter la chronicité des problèmes de santé mentale », affirme le Dr Martin Gignac, chef du département de pédopsychiatrie de l’Hôpital de Montréal pour enfants et responsable du projet Le SPOT Montréal. « N’oublions pas que ces jeunes sont les adultes de demain. Il est important d’agir avant que des problèmes plus graves ne s’installent de manière permanente et compromettent leur capacité à s’épanouir en tant que citoyens et en tant que parents. »

Depuis le début de la pandémie, la détresse chez les enfants et les adolescents a augmenté à un rythme alarmant. Entre 2020 et 2021, le nombre de jeunes et leur famille qui se sont tournés vers l’urgence de l’Hôpital de Montréal pour enfants pour des problèmes psychosociaux et psychologiques, allant des troubles anxieux aux idées suicidaires et aux tentatives de suicide, a bondi de 35 %. Dans un rapport publié fin janvier, l’Institut national de santé publique du Québec a constaté que le nombre d’adolescentes qui ont visité les urgences du Québec après avoir tenté de se suicider a augmenté de 23 % en 2021.

En moyenne, le temps d’attente pour des services communautaires en santé mentale est de 180 jours (six mois). Environ 20 % des adolescents en crise traités à l’urgence de l’Hôpital de Montréal pour enfants reviendront dans les 30 jours suivants dans un nouvel état de crise, incluant ceux qui ont pu accéder à des services de suivi dans la communauté. Cette situation entraîne parfois un surpeuplement de l’unité psychiatrique de l’Hôpital.

L'équipe de professionnels en santé mentale du SPOT Montréal a pour objectif d'évaluer ses jeunes patients dans les 72 heures suivant leur référencement par les spécialistes de l'urgence de l'Hôpital de Montréal pour enfants.

Le SPOT Montréal accompagne les adolescents en crise suicidaire qui ne nécessitent pas d’hospitalisation, mais qui ont besoin d’un accès rapide à des traitements spécialisés en santé mentale. Ces traitements leur fourniront des soins continus et soutenus afin de les aider à faire face à la crise et à apprendre des stratégies pour mieux gérer le stress et l’anxiété.

« Fidèle à notre engagement à créer un impact social positif dans les collectivités où nous vivons et travaillons, et pour soutenir nos jeunes qui continuent d'être touchés par le monde changeant qui nous entoure, RBC est fière de faire un don de 2 millions de dollars qui servira à la création du SPOT Montréal, explique Nadine Renaud-Tinker, présidente régionale, RBC Banque Royale - Québec . Le Projet Bien-être mental des jeunes RBC vise à offrir un meilleur accès aux services de santé mentale aux jeunes et aux familles dans le besoin. « La collaboration du centre avec les services de santé mentale de première ligne permettra d’assurer que les jeunes continueront à recevoir des soins dans la communauté une fois la crise passée. »

« Je suis impressionné par l’esprit entrepreneurial du Dr Gignac et de son équipe », indique Jonathan Amiel, responsable de la Fondation de la famille Amiel, ancien président du conseil d’administration de la Fondation de l’Hôpital de Montréal pour enfants et membre actuel du Cabinet de campagne de la grande campagne de financement de la Fondation. « Ils ont étudié les besoins des adolescents, les limites du système de santé et ont développé une nouvelle approche ambulatoire pour aider les adolescents vulnérables en état de crise suicidaire. La mission et la vision de la clinique sont solides et c’est pourquoi ma famille et moi sommes fiers de verser 2 millions de dollars au SPOT Montréal. »

Le SPOT Montréal offrira : des interventions précoces pour stabiliser rapidement l’état mental d’un adolescent en crise suicidaire ; des évaluations rapides des jeunes et des membres de la famille ;un encadrement intensif adapté aux besoins de l’adolescent et de sa famille grâce à un suivi souple pendant un maximum de 12 semaines ; des thérapies individuelles, familiales et de groupe pour atténuer une future crise suicidaire et améliorer la communication avec les parents, les frères et sœurs et les autres. Le rétablissement est amorcé par l’entremise d’ateliers et de séances d’information ; un soutien et des programmes culturellement adaptés à un éventail diversifié de jeunes (LGBTQ+, peuples autochtones, minorités visibles, nouveaux immigrants) ; des liaisons et des interventions ciblées dans le milieu du jeune (école, loisirs) pour soutenir la réintégration aux activités régulières ; une transition en douceur et en temps opportun à la fin du programme vers les services communautaires pour assurer la continuité des soins ; un appui aux services communautaires de santé mentale pour renforcer les partenariats ; des occasions de recherche pour faire progresser la compréhension des problèmes de santé mentale pédiatrique et pour mettre au point de nouveaux protocoles de traitement et de meilleures pratiques pour les adolescents en crise suicidaire ; des possibilités de formation et de stages pour la prochaine génération de pédopsychiatres, psychologues et autres professionnels de la santé mentale.

En apprenant l'ouverture du SPOT Montréal, la chanteuse et compositrice Charlotte Cardin a déclaré dans une vidéo, « Étant une personne qui, moi-même, a eu besoin à plusieurs reprises pendant mon adolescence, d’avoir accès à des ressources en santé mentale, je salue et reconnaît cette initiative, d’autant plus que souvent on a tendance à mettre de l’avant l’importance de la santé physique de nos jeunes, qui évidemment est très importante, mais parfois on oublie à quel point offrir des ressources en santé mentale, c’est absolument primordial pour nos jeunes. »

Le coût de conception et de construction du SPOT Montréal ainsi que de la prestation de sa vaste gamme de services est de 12 millions de dollars sur dix ans.

« L’élan de générosité avec lequel les donateurs ont soutenu ce projet a été incroyable. En seulement six mois, La Fondation de l’Hôpital de Montréal pour enfants a amassé 12 millions de dollars pour Le SPOT Montréal », précise Renée Vézina, présidente de La Fondation de l’Hôpital de Montréal pour enfants. « Ce soutien exceptionnel assure aux adolescents en crise suicidaire une aide rapide de l’équipe spécialisée de l’Hôpital. Nos donateurs sauvent de jeunes vies. »

Étaient également présents à l’annonce Katrin Nakashima, présidente du conseil d'administration de la Fondation de l'Hôpital de Montréal pour enfants, David Amiel, de la Fondation de la famille Amiel, et le Dr Pierre Gfeller, président-directeur général du CUSM.

Le SPOT Montréal est l’un des grands projets financés par la campagne Panser autrement de La Fondation de l’Hôpital de Montréal pour enfants qui vise à amasser 200 millions de dollars pour l’Hôpital d’ici 2026. Il s’agit de l’objectif de financement pédiatrique le plus ambitieux de l’histoire du Québec.

L’Hôpital de Montréal pour enfants et La Fondation de l’Hôpital de Montréal pour enfants remercient chaleureusement les donateurs suivants pour leur soutien au SPOT Montréal : Fondation RBC, Fondation de la famille Amiel, Fondation Marcelle et Jean Coutu, Fondation P.K. Subban, La Fondation Rossy, Thistledown Foundation, La Fondation Tenaquip, The Vicki & Stan Zack Family Foundation, Famille Al Asmar, la Fondation de la famille Birks, Claret Asset Management, Fondation Famille Godin, Frédéric Loiselle, la Sun Life, Behaviour Interactif Inc., Robert Elvidge et famille, La Fondation Famille Léger, et Chandra Magill et James Hoover.

Fondé en 1904, l’Hôpital de Montréal pour enfants (HME) est l’hôpital pédiatrique du Centre universitaire de santé McGill (CUSM). Premier hôpital du Québec à se consacrer entièrement aux soins des enfants, l’HME est un établissement d’enseignement et de recherche axé sur les soins de troisième et quatrième ligne aux nouveau-nés, aux enfants et aux adolescents de moins de 18 ans. L’HME dessert 63 % de la population géographique du Québec. Grâce à ses installations de soins et de recherche pédiatriques adjacentes à l’établissement pour adultes du site Glen, l’HME est dans une position unique pour offrir des services et réaliser des études aux différentes étapes de la vie de ses patients. Le Centre de médecine innovatrice McConnell — seul centre de recherche clinique en milieu hospitalier en Amérique du Nord — permet à ses chercheurs de mener des essais cliniques sur le site de l’hôpital. L’HME est un chef de file reconnu pour la prestation d’un vaste éventail de soins ultraspécialisés aux jeunes patients et à leurs familles de partout au Québec. L’hôpital est un centre provincial désigné de traumatologie reconnu pour la richesse de son expertise en cardiologie et en chirurgie cardiaque, en soins d’urgence, en neurologie et en neurochirurgie.

La Fondation a pour mission d’inspirer et de mobiliser la communauté afin de soutenir l’innovation en soins cliniques, en recherche et en enseignement à l’Hôpital de Montréal pour enfants (Le Children). En plus d’être l’hôpital d’enseignement pédiatrique de la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université McGill, Le Children soutient le programme de santé et de développement humain de l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM), lequel s’est classé parmi les trois meilleurs instituts de recherche au Canada, en 2022. La Fondation du Children a lancé une campagne majeure de 200 M$, le plus ambitieux objectif de financement pédiatrique de l’histoire du Québec. Les fonds recueillis serviront à propulser des projets innovants qui repousseront les limites de la pédiatrie à l’échelle internationale et aideront Le Children à Panser autrement. Depuis sa création en 1973, La Fondation a amassé plus de 580 M$.