Depuis 14 ans, le Symposium des collectionneurs Banque Nationale Gestion privée 1859 a pour but de faire vivre aux participants l’expérience exclusive de la sélection d’une nouvelle acquisition pour la collection du Musée d’art contemporain de Montréal (MAC).

La Presse

La plus récente édition a eu lieu le 19 octobre dernier à l’Espace C2 du Fairmont Le Reine Elizabeth sous la coprésidence d’Ève Giard et de Nathalie Pratte. Lors de cette soirée-bénéfice regroupant 71 convives, les conservateurs du MAC, Marie-Eve Beaupré, Mark Lanctôt et François LeTourneux ont présenté chacun une oeuvre de trois artistes. Tout au long de la soirée, animée par la journaliste Marie-Claude Lortie, les invités ont pu poser leurs questions et débattre avec les conservateurs pour déterminer laquelle de ces trois oeuvres allait intégrer la collection, donnant ainsi lieu à des discussions riches autour d’un repas gastronomique préparé avec soin par le Fairmont Le Reine Elizabeth.

Au terme de la soirée, les participants ont recommandé l’acquisition, grâce au soutien de la Banque Nationale Gestion privée 1859, de l’oeuvre Red Film de Sara Cwynar. La mobilisation des invités et la générosité spontanée de neuf mécènes – BMO Banque de Montréal, Diane Boissonneault, Louise Chagnon-Bucheit, Antoine Chagnon, Sanimax, Guthrie Stewart, Vincent Chiara et Stella Vassallo, la famille Yoon-Shareck – ainsi que l’appui supplémentaire du partenaire de longue date Banque Nationale vont permettre l’acquisition des deux autres oeuvres présentées lors de la soirée : Lumapit Sa Akin, Paraiso [Viens à moi, paradis] de Stephanie Comilang et Floralia de Sabrina Ratté. Il s’agit d’une première acquisition par le MAC pour ces trois artistes canadiennes, des femmes appartenant à une même génération et dont le rayonnement est international. L’édition 2021 du Symposium des collectionneurs Banque Nationale Gestion privée 1859 est historique puisqu’elle a permis d’acquérir toutes les oeuvres présentées.

Pprès de 110 000$ nets ont été amassés et permettent ainsi au MAC de poursuivre son mandat de collectionnement pour la communauté. Le MAC et sa Fondation remercient l’ensemble des participants de leur appui au rayonnement de la collection nationale et remercient la Banque Nationale Gestion privée 1859 de son fidèle soutien au succès de cet événement depuis plus d’une décennie.

« Marquant le retour des évènements-bénéfice de la Fondation du MAC, le Symposium des collectionneurs Banque Nationale Gestion privée 1859 fut un succès retentissant. Trois oeuvres pertinentes et merveilleuses feront leur entrée dans la collection du premier et plus grand musée exclusivement dédié à l'art contemporain au Canada, et ce, grâce à l’appui des participants et de la Banque Nationale Gestion privée 1859. De tout coeur, un grand merci ! » a dit Mme Giard.

« Le Symposium des collectionneurs Banque Nationale Gestion privée 1859 est une occasion unique d’ouvrir un dialogue entre les conservateurs du Musée et les participants qui, pour plusieurs, en sont à leur premier contact avec l’art contemporain. Son édition 2021 a permis de réfléchir à la pertinence d’incorporer des oeuvres vidéographiques à la collection du Musée, d’encourager une discussion ouverte, d’échanger des connaissances et, ultimement, d’acquérir une ou plusieurs oeuvres réalisés par de jeunes artistes. C’est une soirée enrichissante qui témoigne du soutien qu’apporte la communauté d’affaires montréalaise au MAC », a dit Mme Pratte.

« L’édition 2021 du Symposium des collectionneurs Banque Nationale Gestion privée 1859 nous a permis de renouer avec le plaisir de nous retrouver en personne et de partager une expérience unique dans un cadre spectaculaire. L’événement, qui est le fruit d’une planification minutieuse, a été un franc succès. Nous sommes très fiers de l’issue inattendue de cette soirée qui nous permettra d’intégrer, non pas une, mais bien trois nouvelles oeuvres dans la collection nationale. Je remercie tous ceux et celles qui ont contribué, de près ou de loin, au succès de cet événement phare de la Fondation du MAC », a dit John Zeppetelli, directeur général et conservateur en chef du MAC.

Le Comité du Symposium des collectionneurs Banque Nationale Gestion privée 1859 était composée d’Anne Eschapasse (directrice générale adjointe, MAC), Louise Chagnon-Bucheit, M. Zeppetelli, Mme Giard, Mme Pratte, Éric Bujold et Mme Lortie.

Le Musée d’art contemporain de Montréal assure, depuis plus de cinquante ans, la rencontre entre les artistes locaux et internationaux, leurs oeuvres et un public toujours plus vaste. Le MAC présente des expositions temporaires consacrées à des artistes actuels pertinents et marquants qui sont des témoins privilégiés de notre société, de même que des expositions d’oeuvres puisées dans la collection permanente qu’abrite l’institution. Toutes les formes d’expression sont possibles : oeuvres numériques et sonores, installations, peintures, sculptures, oeuvres immatérielles, et autres. Offrant un éventail d’activités éducatives qui familiarisent le grand public avec l’art contemporain, le MAC est aussi l’instigateur de performances artistiques uniques et d’événements festifs.

La Fondation du Musée d’art contemporain de Montréal a pour mission de soutenir le Musée dans ses divers pôles d’activités, soit l’enrichissement de sa collection, la production d’expositions, la promotion et les programmes éducatifs. La Fondation a le mandat de bâtir et de consolider des relations durables avec les individus, fondations et entreprises qui ont à coeur de soutenir financièrement la mission d’éducation, de diffusion et de conservation de l’art contemporain québécois, canadien et international. La Fondation participe au rayonnement de la collection de la toute première institution d’importance vouée entièrement à l’art actuel au Canada.