Le 9 novembre dernier, Telus, la Fondation Telus pour un futur meilleur et une coalition de plusieurs partenaires remettent 350 000$ pour la distribution de 10 systèmes Lü, une technologie audiovisuelle et immersive, aux écoles de la Basse-Côte-Nord par l’entremise de la Fondation Docteur Camille-Marcoux.

La Presse

Les 600 jeunes des communautés isolées et territoires innus de la région peuvent apprendre, explorer et bouger grâce à un environnement virtuel qui les connecte les uns aux autres et à des activités qui contribuent au développement de leurs compétences socioémotives, physiques et intellectuelles.

Cette contribution substantielle, qui inclut 100 000$ de Telus et 100 000$ de la Fondation Telus pour un futur meilleur, fait suite au déploiement du réseau 5G et 4G LTE de Telus en Basse-Côte-Nord plus tôt cette année. Celui-ci connectait pour la première fois les 2000 foyers de la région à Internet haute vitesse ainsi qu’à la téléphonie mobile. Réalisée de concert avec les gouvernements du Canada et du Québec ainsi que la Société du Plan Nord, cette initiative est l’un des plus importants projets d’infrastructure numérique de Telus au nord du 49e parallèle jusqu’à maintenant, et permet de contrer l’isolement en connectant la Basse-Côte-Nord, ses entreprises, ses centres de santé et ses écoles au reste du monde.

« Nous sommes tellement reconnaissants du don de Telus et de la Fondation Telus pour un futur meilleur », souligne Vincent Joncas, président de la Fondation Docteur Camille-Marcoux. « Depuis l’arrivée de la haute vitesse, enseigner est devenu plus facile et stimulant, et nos jeunes ont maintenant les mêmes avantages que les autres élèves ailleurs au Québec. De Blanc-Sablon à Kegaska, les systèmes Lü transforment nos salles de classe en espaces interactifs où les jeunes peuvent se déhancher au son de la musique, pratiquer le saut en hauteur ou explorer l’infinité de l’univers ou les abysses des fonds marins comme s’ils y étaient. Un tout nouveau monde d’information et de possibilités s’offre à eux. »

PHOTO FOURNIE PAR LÜ

Aire de jeu interactive de Lü.

Les systèmes Lü utilisent des espaces d’apprentissage virtuels grâce à une projection murale géante, une caméra 3D et un système lumineux et audio. Grâce à la haute vitesse, les jeunes des villages isolés de la Basse-Côte-Nord seront connectés à la communauté virtuelle Lü, et pourront échanger avec des salles de classe de partout dans le monde. Les environnements Lü seront également accessibles pour les citoyens de l’ensemble des communautés éloignées de la Basse-Côte-Nord, créant un circuit de connexions entre jeunes et moins jeunes, et rapprochant les générations et cultures d’un bout à l’autre du Québec.

« Notre réseau mobile maintes fois primé et la technologie immersive Lü créent des ponts de connexions, brisent l’isolement et élargissent les horizons de l’ensemble des générations de la Basse-Côte-Nord, souligne Marie-Christine D’Amours, Solutions consommateurs et Expérience client de Telus au Québec. Avec l’annonce d’aujourd'hui, nous lions notre engagement de longue date à déployer nos réseaux aux Québécois, peu importe où ils vivent, avec notre volonté de créer un futur meilleur pour les communautés et leurs jeunes qui pourront réaliser leur plein potentiel. Nous sommes également très fiers d’avoir su rassembler une coalition de partenaires qui ont usé d'innovation pour le déploiement ambitieux de nos technologies en Basse-Côte-Nord, et qui ont également répondu à l’appel pour redonner aux communautés locales. »

Depuis 2000, Telus et la Fondation Telus pour un futur meilleur ont versé 82 millions de dollars à des organisations caritatives du Québec, et ses membres de l’équipe ont consacré 1,2 million d’heures au bénévolat. Mise sur pied en 2018, la Fondation Telus pour un futur meilleur connecte les jeunes à un monde de possibilités en soutenant des organismes de bienfaisance qui offrent des programmes axés sur la santé et l’éducation pour aider les jeunes à risque à s’épanouir dans un monde numérique. L’année dernière, la Fondation et les 13 Comités d’investissement communautaire de Telus ont remis 8,9 millions de dollars à 607 organismes de bienfaisance enregistrés pour venir en aide à plus de 6 millions de Canadiens marginalisés.

Six partenaires se sont joints au projet aux côtés de Telus et de la Fondation Telus pour un futur meilleur, soit IT2go, le Centre de services scolaire du Littoral, l’Institut Tshakapesh, et les entreprises WesTower Communications, Nokia et Madysta.

« Lü transforme les espaces de jeux en univers magiques pour les enfants, souligne Tommy Bouffard, président de IT2go, un partenaire de Lü - Aire de jeu interactive. Les systèmes de caméra 3D et de son et de lumière dressent sur les murs des projections géantes et tactiles, où plongent les jeunes pour apprendre, bouger et s’amuser à l’aide de centaines d’activités et d’applications. Ils peuvent par exemple lancer des ballons sur la bonne réponse dans le cadre d’une compétition amicale de calcul mental ou devenir les héros d’un jeu vidéo qui permet d’explorer des mondes inconnus. Sport, mathématique, français, agilité ou musique: nous prenons soin d’offrir des jeux qui s’adaptent à tous les élèves. »

« L'arrivée d’Internet haute vitesse a procuré aux enseignants et aux élèves des outils supplémentaires pour améliorer l'expérience éducative offerte dans les écoles de la Basse-Côte-Nord. Des plateformes éducatives auparavant inaccessibles sont maintenant utilisées sur une base quotidienne par nos élèves, dit Phil Joycey, administrateur du Centre de services scolaire du Littoral. L’Internet haute vitesse est fiable et permet de briser les barrières géographiques en donnant à nos jeunes une chance égale d'apprendre et de se développer. Nous sommes heureux de pouvoir participer à cet excitant projet collectif avec une contribution de 45 000 $. Nous propulsons ainsi l'éducation à de nouveaux niveaux, et ce, grâce à l'introduction d'outils interactifs comme les systèmes Lü qui sont désormais utilisés dans les gymnases de toutes les écoles du Centre de services scolaire du Littoral. »

« Dans un contexte d’ouverture sur le monde, l’Institut Tshakapesh offre aux communautés des services de qualité dans les domaines de la langue, de la culture et de l’éducation pour favoriser la réussite de chaque élève, souligne Tina Vassiliou directrice du secteur Recherche, développement et innovation de l’Institut Tshakapesh. Non seulement les systèmes Lü permettront à nos jeunes d’apprendre, mais la technologie nous rapprochera entre autres des communautés de la Basse-Côte-Nord, devenant un véhicule de transmission et de partage de la culture innue. D’un système Lü à l’autre, la route numérique nous reliera tous ensemble sur 400 kilomètres, de Kegaska à Blanc-Sablon. »

« Nous sommes heureux de participer à la mise sur pied de l’infrastructure de ce projet emballant, mais aussi de verser un don de 25 000$ à la Fondation Docteur Camille-Marcoux, déclare Nathan Schauerte, président et chef de la direction de WesTower Communications. Notre équipe n’a ménagé aucun effort pour travailler avec Telus au déploiement du réseau mobile haute vitesse dans la région de la Basse-Côte-Nord. Nous avons bravé les intempéries et relevé avec ingéniosité les défis logistiques propres à cette région isolée, notamment en

transportant l’équipement par bateau et par hélicoptère. Appuyer l’éducation des jeunes de la Basse-Côte-Nord constituait la prochaine étape logique de l’engagement de WesTower à promouvoir le développement économique de cette région et à relier les communautés qui y habitent. »

« Pour offrir une connectivité haute vitesse à la Basse-Côte-Nord, Nokia et Telus ont déployé l’un des écosystèmes micro-ondes les plus étendus et les plus avancés au monde, explique Jeffrey Maddox, président de Nokia Canada. En plus de prendre en charge les services de téléphonie cellulaire et d’accès Internet dans la région, notre technologie contribue à offrir aux étudiants des possibilités d’éducation qui leur permettront d’exceller à l’échelle mondiale. Nous sommes heureux de prendre part à cet important projet de développement communautaire et de faire un don à la Fondation Docteur Camille-Marcoux. »

« Déployer la haute vitesse sur le vaste territoire sans route de la Basse-Côte-Nord reste à ce jour l’un des plus ambitieux projets auquel nous avons participé, souligne Yvan St-Arnaud, président de Madysta. Nous sommes ravis de remettre un don de 10 000 $ pour le déploiement des systèmes Lü dans les écoles de la Basse-Côte-Nord et d’avoir un impact positif immense sur la réussite scolaire des jeunes. »

Pour en apprendre plus sur les systèmes Lü, visitez play-lu.com. Pour de plus amples renseignements sur la Fondation Telus pour un futur meilleur, visitez futurmeilleur.com.

Telus s'est engagée à progresser de manière significative sur la voie de la réconciliation. Pour en apprendre plus sur nos engagements et nos actions, cliquez ici.

La mission de la Fondation Docteur Camille-Marcoux est d’assurer le développement de la Basse-Côte-Nord dans le domaine socio-sanitaire et dans celui de l’éducation, notamment en soutenant les organisations locales et le CISSS (Centre intégré de santé et de services sociaux) dans des projets visant l’amélioration des services offerts aux résidents. La Fondation appuie également le développement de ressources humaines en Basse-Côte-Nord par l’attribution de bourses d’études basées sur la persévérance scolaire.

Mise sur pied en 2018, la Fondation Telus pour un futur meilleur finance des programmes, des services et des technologies au profit d’organismes de bienfaisance enregistrés au Canada qui viennent en aide aux communautés vulnérables, plus particulièrement aux jeunes. Chaque année, la Fondation accorde plus de 500 subventions et vient en aide à plus de deux millions de Canadiens à risque.

L’an dernier, la Fondation Telus pour un futur meilleur a promis de verser une aide d’urgence de 10 millions de dollars pour soutenir et renforcer les capacités du système de santé public, de même que l’intervention communautaire partout au Canada. Cette aide financière pourra notamment servir à l’achat de nouvelles technologies et de nouveaux équipements médicaux, tels que des respirateurs, et accroître le soutien aux initiatives en santé mentale et aux programmes de sécurité alimentaire, d’aide aux personnes âgées isolées et de formation à distance. Parmi ses priorités actuelles, la Fondation Telus pour un futur meilleur entend notamment soutenir des organismes de bienfaisance qui viennent en aide aux jeunes à risque par des programmes axés sur la santé, l’éducation et les technologies.

Telus est une société spécialisée en technologies des communications et un chef de file mondial, grâce à des produits d’exploitation annuels de 16 milliards de dollars et à 16 millions de connexions clients à ses services mobiles, ses services de transmission de données et de la voix, ses services IP et ses services de télévision, de vidéo, de divertissement et de sécurité.

Fidèles à la philosophie communautaire de l’entreprise, « Nous donnons où nous vivons », les membres de l’équipe Telus, actuels et retraités, ont offert plus de 820 millions de dollars et 1,6 million de jours de bénévolat à la collectivité depuis 2000.