Lancée cette année, la Fondation Royal Canin sélectionnera plus de 10 projets de recherche sur l’apport canin au bien-être humain, pour un financement total de près d’un million de dollars américain par année. Un projet de recherche basé à Montréal vient d’être choisi.

La Presse

Les chiens ont montré un potentiel de détection des maladies comme le cancer, les convulsions, la maladie de Parkinson et la COVID-19. Avec un taux de réussite de 90 % pour la détection du cancer du sein, la Fondation RC soutient le projet Kdog de l’Institut Curie à Paris pour former et certifier les chiens dans la détection du cancer du sein. L’Institut Curie collaborera également avec des organismes canadiens et des collèges de médecine vétérinaire pour normaliser ce processus de détection au moyen de la formation des maîtres-chiens certifiés pour la détection médicale (MDHT).

Ce projet vise à fournir une méthodologie normalisée et à recueillir les connaissances requises pour la pratique de cette nouvelle discipline. Il sera particulièrement important pour les milieux où il est difficile d’accéder au dépistage médical. Cette méthodologie sera rendue disponible à toute équipe désireuse d’élaborer un protocole de détection impliquant des chiens, tel que la formation Kdog de chiens d’assistance à la détection du cancer du sein en cours.

PHOTO FOURNIE PAR LA FONDATION

La Fondation Royal Canin soutient le projet Kdog de l’Institut Curie à Paris pour former et certifier les chiens dans la détection du cancer du sein, projet auquel collaboreront des institutions québécoises.

L’entreprise Royal Canin a annoncé plus tôt cette année la création d'une fondation pour soutenir le rôle crucial que jouent les animaux dans la santé mentale humaine, la détection médicale ou encore les catastrophes naturelles, grâce au financement de projets innovants. Fondée en 1968 par un vétérinaire, Royal Canin est maintenant la propriété de la multinationale Mars Incorporated mais garde son siège social dans le sud de la France.