La Fondation de la faune du Québec a approuvé le 8 septembre dernier la réalisation de quinze nouveaux projets dans le cadre du programme Faune en danger, pour une enveloppe totale de 225 265 $.

La Presse

Les projets financés sont majoritairement de portée régionale et sont répartis dans dix régions administratives. Un seul projet a une portée provinciale, soit celui du Regroupement QuébecOiseaux qui vise à protéger les sites orphelins utilisés par le martinet ramoneur.

Les projets permettront de protéger et d’aménager des habitats pour le fouille-roche gris, le dard de sable, la salamandre pourpre, le pluvier siffleur, la tortue mouchetée, la tortue géographique, la chauve-souris nordique, la chauve-souris brune et la pipistrelle de l’Est. Certains projets ont pour but de sensibiliser des publics cibles à la protection d’espèces menacées ou vulnérables. C’est notamment le cas de la Société canadienne pour la conservation de la nature qui travaillera auprès de producteurs agricoles pour implanter des pratiques agroenvironnementales améliorant l’habitat de la salamandre pourpre au Mont Covey Hill.

Pour sa part, le Réseau d’observation de mammifères marins formera des pêcheurs du golfe Saint-Laurent afin de limiter les impacts de leurs activités sur les baleines et la tortue luth. Ce ne sont là que quelques exemples des projets soutenus dans le cadre du programme pour 2021.

« Il est essentiel d’agir concrètement pour protéger les espèces fauniques menacées ou vulnérables du Québec. Les projets que nous soutenons visent autant des actions de protection et d’aménagement d’habitats fauniques que des actions d’acquisition ou de transfert de connaissances. Le programme Faune en danger nous permet d’avoir une action globale sur cet enjeu si préoccupant qu’est la perte de biodiversité », mentionne Annie Lebel, gestionnaire de programmes à la Fondation de la faune du Québec.

Rappelons que le programme Faune en danger a pour objectif de contribuer au rétablissement des espèces fauniques menacées et vulnérables du Québec en protégeant, améliorant, restaurant ou en faisant connaître les moyens de protéger les habitats qu’elles occupent.

La Fondation de la faune du Québec a pour mission de promouvoir la conservation et la mise en valeur de la faune et de ses habitats. Grâce à la contribution de plus d’un million de chasseurs, de pêcheurs et de trappeurs du Québec, de milliers de donateurs et de nombreuses entreprises privées, la Fondation soutient depuis 1987 plus de 2000 organismes partout au Québec, créant ainsi un véritable mouvement faunique.