Parallèlement à la journée des Autochtones du 21 juin prochain, des communautés cries et inuites du Nord du Québec ont reçu le 18 juin dernier un coup de pouce historique de BMO et de la Fondation Hewitt dans le cadre de la campagne majeure Panser autrement de la Fondation de l’Hôpital de Montréal pour enfants.

La Presse

Ce don respectif de trois millions de dollars et deux millions de dollars permettront la construction d’un centre plus grand pour accueillir des communautés croissantes, avec plus de personnel administratif, médical et paramédical, ainsi que de nouveaux services et programmes, tous offerts de manière à assurer la sécurité culturelle de ces communautés.

Le centre de pédiatrie sociale Minnie’s Hope a été créé il y a plus de cinq ans par et pour la communauté crie de Whapmagoostui et celle, inuite, de Kuujjuaraapik, toutes deux situées sur la rive sud de la baie d’Hudson. En partenariat avec l’Hôpital de Montréal pour enfants, entre autres, le centre fournit des soins et des évaluations pédiatriques, ainsi que des programmes thérapeutiques, sociaux et éducatifs développés à partir des valeurs et des savoirs des deux communautés, grâce à l’engagement des membres des communautés, notamment des aînés. Cette approche partenariale unique, alignée sur leurs traditions, valeurs et connaissances, ainsi que sur la contribution d’experts dévoués, a permis à Minnie’s Hope de devenir un chef de file canadien de son domaine.

PHOTO FOURNIE PAR LE CENTRE

Le centre de pédiatrie sociale Minnie’s Hope a été créé il y a plus de cinq ans par et pour la communauté crie de Whapmagoostui et celle, inuite, de Kuujjuaraapik, toutes deux situées sur la rive sud de la baie d’Hudson.

Les nouveaux fonds totalisant cinq millions de dollars permettront la construction d’un centre plus grand pour accueillir des communautés croissantes, avec plus de personnel administratif, médical et paramédical, ainsi que de nouveaux services et programmes, tous offerts de manière à assurer la sécurité culturelle de ces communautés.

« L’Hôpital de Montréal pour enfants est une institution de renommée mondiale en matière de soins pédiatriques », a déclaré Darryl White, chef de la direction de BMO Groupe financier et coprésident du cabinet de campagne de la Fondation de l’Hôpital de Montréal pour enfants. « Collaborant avec l’Hôpital de Montréal pour enfants et Minnie’s Hope, nous avons vu une possibilité unique de faire une différence pour nos clients et les collectivités. Grâce à la collaboration et au dialogue avec les aînés des communautés, ce partenariat sans précédent doublera le nombre de familles autochtones desservies et fournira des ressources locales pour les jeunes autochtones. Ces résultats correspondent directement à l’engagement de BMO à bâtir une société inclusive et à soutenir les communautés autochtones. »

« Ce projet a été initié, développé et géré par les communautés autochtones. Nous sommes fiers d’appuyer cette initiative et souhaitons la faire réaliser afin que les enfants des communautés autochtones du Nord puissent atteindre leur plein potentiel », mentionne Jim Hewitt, de la Fondation Hewitt et membre du Cabinet de campagne.

Comme dans de nombreuses communautés autochtones, les Cris et les Inuits sont touchés par l’héritage du colonialisme et ses conséquences à long terme. Le surpeuplement, les traumatismes, les troubles de l’attachement, le racisme et la discrimination, les problèmes de santé mentale, notamment les taux de suicide élevés, la violence familiale et la toxicomanie sont parmi les défis de taille auxquels sont confrontés les enfants et les jeunes autochtones du Nord. Les peuples autochtones constituent en outre la population dont la croissance est la plus rapide au Canada. Leurs enfants grandissent dans un environnement à haut risque et beaucoup souffrent.

C’est dans ce contexte que les communautés crie de Whapmagoostui et inuite de Kuujjuaraapik se sont donné la main afin de créer un organisme à but non lucratif pour offrir à leurs jeunes de meilleures perspectives d’avenir. De par son statut de membre du Réseau Universitaire Intégré de Santé et Services Sociaux McGill (RUISS McGill) et fort d’une équipe d’experts en santé autochtone, l’Hôpital de Montréal pour enfants est devenu un allié naturel du centre Minnie’s Hope, travaillant en étroit partenariat avec les familles, les aînés et les membres des communautés.

« Tout le monde fait du bon travail pour aider les enfants et les adultes », a déclaré Mathew Natachequan, aîné cri, gardien de tambour et père d’une fille décédée, Minnie, dont le centre porte le nom. « Je veux que le centre continue, surtout pour les enfants, afin qu’ils reçoivent toute l’aide possible… Il ne faut jamais arrêter d’aider les enfants. »

« Je suis vraiment impressionnée par la façon dont les enfants sont pris en charge et par toutes les activités de Minnie’s Hope, a ajouté Lizzie Niviaxie, aînée inuite. Un endroit comme Minnie’s Hope aide notre communauté. Parfois, les enfants ne comprennent pas ce qu’on leur enseigne, mais plus tard, ils le pourraient – comme des graines que l’on sème. »

L’équipe d’experts médicaux, d’éducateurs, de thérapeutes et de travailleurs sociaux du centre offre actuellement des services médicaux pédiatriques en plus de programmes sociaux et éducatifs tels que la thérapie par les jeux de sable, des activités mère-enfant, des activités prénatales et postnatales, et des programmes Bon départ et parascolaires destinés aux enfants de 0 à 17 ans et à leur famille. Certifié par la Fondation Dr Julien, le centre dessert 300 enfants et leurs familles.

« Depuis cinq ans, j’ai vu des changements importants chez les familles qui bénéficient des services et des soins du centre », témoigne la Dre Johanne Morel, pédiatre et ex-directrice du Programme de santé du nord, ajoutant que le centre éprouve des difficultés en raison du manque d’espace et de ressources humaines. « Maintenant que Minnie’s Hope pourra compter sur une source de revenus stable, nous allons pouvoir étendre nos services et approfondir notre aide afin de couvrir tout l’éventail des services, incluant un volet de défense des droits des enfants autochtones, et doubler le nombre de familles aidées. »

La Dre Morel rappelle qu’à long terme, les fonds investis dans la prévention dès le plus jeune âge représentent des économies considérables en matière de réadaptation et de santé mentale des populations vulnérables; les enfants autochtones du Nord ne font pas exception à la règle.

Les dons en provenance de BMO et de la Fondation Hewitt serviront à augmenter l’offre des soins médicaux, notamment grâce à des mesures qui comprennent l’élargissement de l’équipe d’experts en pédiatrie du développement, en neuropsychologie, en audiologie, en orthophonie et en soutien thérapeutique. Des éducateurs et assistants cliniques cris et inuits recevront une formation et un appui pour dispenser certaines parties des programmes.

On prévoit aussi développer un centre d’excellence de recherche et d’enseignement qui bénéficiera notamment aux futurs médecins et travailleurs sociaux qui seront appelés à interagir avec ces communautés, et créer des plaidoyers en faveur des jeunes autochtones suivant la Convention des Nations unies relative aux droits de l’enfant.

« L’Hôpital de Montréal pour enfants est un chef de file de la pédiatrie : il se démarque non seulement en matière de soins à la fine pointe des connaissances, mais aussi dans sa façon innovante de prendre soin des familles, comme celles des communautés autochtones », dit la présidente de la Fondation de l’Hôpital de Montréal pour enfants, Renée Vézina. « Par leur geste d’appui envers ce projet unique qui combine savoirs ancestraux, connaissances médicales et matériel de pointe, et experts dévoués, BMO et la Fondation Hewitt donnent sens à l’expression « Panser autrement » qui est l’ADN de l’hôpital et au cœur de notre campagne de financement. »

La Fondation de l’Hôpital de Montréal pour enfants a pour mission d’inspirer et de mobiliser la communauté pour soutenir l’innovation en recherche, en enseignement et en soins cliniques à l’Hôpital de Montréal pour enfants, une institution d’enseignement pédiatrique de la faculté de médecine de l’Université McGill, et la recherche pédiatrique à l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill. Depuis sa création en 1973, la Fondation a amassé plus de 500 millions de dollars, somme qui a permis de transformer la vie des enfants malades grâce aux projets de recherche et d’enseignement à la fine pointe de la science et aux soins de haut calibre.

Depuis plus de 200 ans, BMO est un fournisseur de services financiers hautement diversifiés - la huitième banque en importance pour son actif en Amérique du Nord. Fort d’un actif de 987 milliards de dollars au 30 avril 2020, BMO offre à plus de 12 millions de clients une vaste gamme de produits et de services dans les domaines des services bancaires aux particuliers et aux entreprises, de la gestion de patrimoine et des services de banque d’affaires. Les activités de BMO Groupe financier sont réparties entre trois groupes d’exploitation : Services bancaires Particuliers et entreprises, BMO Gestion de patrimoine et BMO Marchés des capitaux.

Fournir des produits et des services conçus pour répondre aux besoins des communautés autochtones du Canada est une priorité pour BMO depuis la fondation des Services bancaires aux autochtones en 1992. Le Canadian Council for Aboriginal Business (Conseil canadien pour le commerce autochtone) a reconnu BMO avec cinq certifications de niveau Or pour l’approche de la Banque à l’égard du marché autochtone et pour sa compréhension des avantages stratégiques d’une main-d’œuvre diversifiée et d’un milieu de travail fondé sur l’équité et le soutien. Depuis la création du conseil consultatif pour les communautés autochtones en 2020, BMO travaille avec des membres des communautés autochtones de tout le Canada pour élever trois principaux domaines prioritaires, à savoir l’éducation, l’emploi et l’autodétermination économique. Cela fait partie de l’engagement plus large de BMO de toujours mieux faire pour créer une société inclusive en s’engageant à éliminer les obstacles à l’inclusion d’ici 2025.

La Fondation Hewitt est une fondation Canadienne privée établie à la fin 2017 suite à la vente de Hewitt Équipement Limitée, la société d’exploitation de la famille Hewitt depuis 1952. La Fondation Hewitt est activement impliquée au changement significatif et soutenu qui améliore la vie des Canadiens vivant majoritairement dans l’est du Canada, avec respect au territoire opérationnel de la société d’exploitation, pour venir en aide aux mêmes communautés qui ont participé à bâtir Hewitt Équipement pour plus de 65 ans. La Fondation Hewitt prône le changement à travers les investissements, les dons et la collaboration avec des organismes de bienfaisance canadiens enregistrés, des fondations privées et tout Canadien, pour innover et améliorer les communautés dans lesquelles nous vivons, incluant les communautés autochtones.