Le 2 juin dernier, Action Secours Vie d’Espoir (ASVE) a reçu un don de 40 000$ de l’affinerie CCR, une compagnie Glencore, et de la section locale 6887 du Syndicat des Métallos.

La Presse

Ce don permettra de soutenir la banque alimentaire d’ASVE, un service plus qu’essentiel depuis le début de la situation entourant la COVID-19.

Normalement, pour cette période de l’année, Action Secours Vie d’Espoir soutient une centaine de familles grâce à son service de banque alimentaire. Depuis le début de la COVID-19, ce sont plus de 300 familles qui ont fait des demandes de soutien auprès de l’organisme. Parmi celles-ci, nombreuses sont les familles qui s’adressaient pour la première fois à un service d’aide alimentaire puisqu’elles étaient durement touchées par la situation en raison d’une perte d’emploi. Grâce au don de l’affinerie CCR et de la section locale 6887 du Syndicat des Métallos, ASVE pourra maintenir son service de distribution alimentaire durant la période estivale, alors qu’auparavant, l’organisme aurait été fermé, en raison de fonds et de bénévoles insuffisants. Cela permettra à ASVE de subvenir aux besoins de la communauté, car les demandes d’aide sont de plus en plus nombreuses actuellement.

Suite à des discussions entre l’affinerie CCR et le maire de Montréal-Est, Robert Coutu, qui désirait créer un fonds de soutien pour les organismes dans l’est de Montréal, il fut décidé que de supporter un organisme comme ASVE était une priorité, puisqu’il était considéré comme un service essentiel. « Pour l’affinerie CCR et ses employés, il a toujours été primordial de s’impliquer auprès de la communauté de l’est de Montréal. Nous vivons tous une période sans précédent et c’est important pour nous de bonifier le support que nous pouvons apporter à notre collectivité. En combinant notre don à celui du syndicat de nos employés, nous pouvons offrir le support nécessaire à Action Secours Vie d’Espoir qui fait beaucoup pour les citoyens de l’est de Montréal actuellement », explique le directeur général de l’affinerie CCR, une compagnie Glencore, Denis Beaulieu.

Ce don fait partie de l’initiative mondiale de Glencore pour supporter les communautés face à la COVID-19.

En cette période de crise sans précédent, l’affinerie CCR et la section locale 6887 du Syndicat des Métallos désiraient offrir plus que jamais leur support à la communauté. Le partenariat entre l’affinerie CCR, le syndicat de ses employés et ASVE s’est établi il y a plusieurs années, grâce à des dons récurrents et au support offert pour le service des Petits déjeuners. Il y a quelques années, l’ancien président du Syndicat des Métallos, section locale 6887, Gilles Bordeleau, a pris l’initiative de s’impliquer pour le service des Petits déjeuners. Depuis ce temps, des employés de l’affinerie CCR vont chaque semaine de l’année scolaire préparer et servir le déjeuner à l’École primaire Saint-Octave.

« C’est une situation très difficile pour les familles. Plusieurs ont perdu leur emploi et l’aide qu’apporte l’organisme Action Secours Vie d’Espoir permet de nourrir concrètement plusieurs familles. C’est important pour nous d’aider les familles du quartier à passer à travers cette crise », ajoute le président de la section locale 6887 du Syndicat des Métallos, Stéphane Côté.

Action Secours, Vie d’Espoir (ASVE) se donne pour mission de contrer l’insécurité alimentaire et la malnutrition en développant des services qui préconisent la responsabilisation des ménages par leur participation active à leur propre épanouissement mais, également, pour assurer leur propre sécurité alimentaire, par l’intermédiaire de services tels que l’aide alimentaire, les Petits déjeuners dans les écoles de la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île, les Magasins-Partage de Noël et de la Rentrée scolaire ainsi que les paniers de Noël. ASVE offre une aide alimentaire aux familles défavorisées de Montréal-Est et Pointe-aux-Trembles aux prises avec l’insécurité alimentaire et vise principalement le bien-être des enfants.

Basée à Montréal-Est, l’affinerie CCR, partie intégrante de Glencore, affine le cuivre par électrolyse, phase finale de sa transformation avant sa mise en marché. Ayant amorcé ses activités en 1931, l’entreprise compte aujourd’hui 550 employés et sous-traitants. L’affinerie CCR a une capacité de traitement annuelle de 327 000 tonnes de cuivre, en plus de traiter des métaux précieux, tels l’or, l’argent, le platine et le palladium.

L’affinerie CCR est une composante de Glencore, l’un des groupes de ressources naturelles diversifiés les plus importants au monde, qui est présent sur plus de 180 sites industriels et bureaux dans plus de 35 pays.

Le Syndicat des Métallos, affilié à la FTQ, est le plus important syndicat du secteur privé au Québec. Il regroupe plus de 60 000 travailleurs et travailleuses de tous les secteurs économiques. La section locale 6887 du Syndicat des Métallos regroupe quant à elle les 360 employés syndiqués de l’affinerie CCR.