Le site Internet de socialisation Facebook est en discussions avec le numéro un mondial des téléphones portables, le finlandais Nokia, en vue de proposer une version du réseau social accessible depuis un mobile, a indiqué jeudi le Wall Street Journal.

Mis à jour le 14 févr. 2009
AGENCE FRANCE-PRESSE

«Les pourparlers entre les deux entreprises durent depuis des mois, et il n'est pas évident qu'elles parviennent à un accord», a expliqué le quotidien économique, citant des sources proches du dossier.Selon ces dernières, Nokia doit décider s'il choisit de s'allier à un acteur du Web déjà établi tel Facebook, ou bien s'il entreprend de construire son propre réseau social.

Un des points de discussions réside dans les informations auxquelles Facebook aurait accès, le groupe finlandais ne désirant pas que l'entreprise de Californie (est des Etats-Unis) puisse compiler des données concernant la navigation des usagers de ses appareils.

Facebook a engagé des discussions similaires avec l'équipementier télécoms américain Motorola, a souligné le quotidien, rappelant que l'autre grand site de socialisation américain, MySpace, a déjà élaboré des applications spécifiques destinées aux appareils BlackBerry de RIM et iPhone d'Apple.

En décembre, 7 millions d'Américains ont consulté Facebook et 5,7 millions MySpace depuis leur téléphone mobile, selon les chiffre du cabinet Nielsen Co. rapportés par le Wall Street Journal.

Avec 1,2 milliards de visites au total, Facebook a gardé en janvier la première place des sites de socialisation devant MySpace, mais, après cinq années d'existence, il n'est toujours pas parvenu à un modèle économique rentable clairement défini.