La décision d'Apple de baisser de 200$ le prix de l'iPhone moins de trois mois après sa sortie enrage ceux qui l'ont déjà acheté.

Publié le 6 sept. 2007
Marie-Eve Morasse TECHNAUTE.CA

La décision d'Apple de baisser de 200$ le prix de l'iPhone moins de trois mois après sa sortie enrage ceux qui l'ont déjà acheté.

Le patron d'Apple a peu de mots réconfortants pour ceux qui ont déjà payé le gros prix pour leur téléphone.

«C'est ça la technologie. S'ils l'ont acheté ce matin, ils devraient retourner où ils l'ont acheté et leur parler. S'ils l'ont acheté il y a un mois, hé bien, c'est ce qui arrive dans la technologie», a dit Steve Jobs en entrevue au USA Today.

L'iPhone de 8 Go sera désormais vendu 399$ US plutôt que 599$ US. Quant au modèle de 4 Go, il ne sera plus disponible.

«Les gens qui ont acheté l'iPhone il y a quelques semaines ou quelques mois doivent être très agacés. Ils y penseront à deux fois avant d'être les premiers à acheter les futurs produits d'Apple», a dit Tim Beyers, analyste pour le groupe Motley Fool, à Fox News.

Sur le site MacRumors.com, la discussion à propos de la baisse de prix de l'iPhone a généré plus de 1000 commentaires.

«Allez vous faire foutre, Apple. J'ai payé 499$ pour mon iPhone de 4 Go il y a moins d'un mois. Je suis enragé...», écrit un internaute sur ce site.

Une porte-parole d'Apple a indiqué que quiconque a acheté un iPhone au cours des deux dernières semaines pourra être remboursé en totalité s'il n'a pas ouvert la boîte.

Si la boîte est ouverte, la différence de 200$ sera remboursée.

«J'ai dépassé de trois jours la période de retour de 14 jours. Je veux aussi mon 200$. En tant qu'acheteur de produit Apple pour la première fois, je suis extrêmement déçu», écrit un autre internaute.

Dans son entrevue accordée au USA Today, Steve Jobs affirme que la baisse du prix de l'iPhone est possible grâce à une production à grande échelle et des coûts de production qui sont bas.

D'autres internautes affirmaient que 200$ était le prix à payer pour faire partie des «early adopters» (consommateurs précoces), ces consommateurs qui aiment acheter les produits en vogue.

À lire aussi:

iPhone: Jobs s'excuse et offre un rabais

Des iPod à écran tactile