Pepsi prend une option de participation dans Guru et devient le partenaire de l’entreprise montréalaise, qui pourra bénéficier dès l’automne du réseau de distribution directe en magasin du géant américain.

Richard Dufour
Richard Dufour La Presse

Dès l’automne, Pepsi s’occupera de vendre, de distribuer et de commercialiser les boissons énergisantes biologiques de Guru au Canada, notamment dans les dépanneurs et épiceries.

Guru, dont le chiffre d’affaires dépend beaucoup du Québec, compte sur cette entente pour augmenter sa portée au Canada.

Le PDG de Guru, Carl Goyette, parle d’une entente transformationnelle qui devrait contribuer à accélérer la croissance de l’entreprise qu’il dirige. En plus de confirmer la demande pour les produits, il fait valoir que le partenariat a le potentiel d’activer les ventes ainsi que ses plans de distribution.

« Ce partenariat nous aidera à élargir notre gamme de produits de boissons énergisantes et à répondre à l’évolution rapide de la demande des consommateurs », commente de son côté le président de PepsiCo Canada Breuvages, Mike Ruff.

L’entente est d’une durée de dix ans, sujette à des périodes de renouvellement de cinq ans.

Dans le cadre de l’accord, Pepsi obtient des bons de souscription portant sur un maximum de 1,65 million d’actions de Guru, répartis en tranches en fonction de l’atteinte d’étapes commerciales.

Ces bons de souscription ne pourront être exercés qu’en cas de changement de contrôle, et pourraient être rachetés au comptant si un tiers devait acquérir Guru ou être exercés contre des actions de Guru si Pepsi était l’acquéreur.

L’annonce a été faite après la fermeture des marchés lundi. L’action de Guru avait gagné 6 %, à 17,99 $, durant la séance à Toronto.

Un financement de 32 millions de dollars réalisé auprès d’investisseurs institutionnels est aussi annoncé.

L’émission de 2 millions d’actions se réalise au prix unitaire de 16 $ chacune. De plus, un syndicat de preneurs fermes achète pour 17,6 millions de dollars d’actions, ce qui porte à 50 millions l’argent que Guru récolte. La direction compte utiliser ces fonds pour financer des initiatives de marketing au Canada et les activités de distribution de ses boissons aux États-Unis.

Dans le cadre d’une opération parallèle, le PDG Carl Goyette et deux autres importants actionnaires vendent pour 35 millions de dollars d’actions.

Le chiffre d’affaires de Guru s’est élevé à 7,1 millions pour les mois de février, mars et avril, en hausse de 74 % par rapport à un an plus tôt. La hausse est attribuable à l’augmentation du nombre de points de vente en Amérique du Nord. Le trimestre comparatif coïncide avec le début de la pandémie, qui avait nui aux ventes. La perte nette du trimestre a quant à elle presque doublé, à 1,2 million.