(Montréal) Dans ses résultats de premier trimestre 2021 publiés vendredi matin, Air Canada déclare une perte nette de 1,3 milliard de dollars, soit 300 millions de plus que la perte d’un milliard subie lors du premier trimestre de l’an dernier, alors que débutait la crise de la pandémie dans le secteur aérien.

Martin Vallières
Martin Vallières La Presse

Un an plus tard, les revenus d’Air Canada au premier trimestre ont totalisé 729 millions de dollars, ce qui est cinq fois moindre que les revenus de 3,7 milliards lors des trois premiers mois de 2020.

« Le secteur du transport aérien canadien demeure plombé par les effets d’une pandémie de COVID-19 qui perdure et qui est en recrudescence au Canada, et les résultats d’Air Canada du premier trimestre en témoignent », a commenté Michael Rousseau, président et chef de la direction d’Air Canada, à l’annonce des résultats trimestriels.

Air Canada affirme que sa capacité, mesurée en sièges-milles disponibles, au premier trimestre 2021 était diminuée de 82 % par rapport à celle d’il y a un an.

Quant au nombre de passagers à bord de ses vols, il était encore en baisse de 89,5 % en comparaison annualisée.

N’empêche, la direction d’Air Canada indique préparer le redressement progressif de son niveau d’activités.

Ainsi, au cours de ce deuxième trimestre d’avril à juin, le transporteur prévoit doubler environ sa capacité de sièges-milles par rapport au même trimestre en 2020.

Toutefois, même doublée sur un an, cette capacité demeurera inférieure de 84 % à celle qui était offerte en début de saison estivale, il y a deux ans.

De l’avis de son président et chef de la direction, Michael Rousseau, « Air Canada est bien placée pour sortir plus forte de la pandémie. Il est maintenant crucial que les gouvernements mettent en œuvre un plan de réouverture en allégeant les restrictions de déplacements en toute sécurité à mesure que se poursuivent les campagnes de vaccination.

« Nous avons constaté ailleurs, en particulier aux États-Unis, que les voyages reprennent rapidement lorsque la pandémie s’estompe et que les restrictions sont levées, et nous nous attendons à ce que ce phénomène puisse se reproduire au Canada. »

Le mois dernier, Air Canada a conclu un accord avec le gouvernement fédéral pour une aide financière de 5,9 milliards de dollars.

Cette aide comprend des sommes destinées à faciliter le remboursement des détenteurs de billets dont les vols ont été annulés en début de crise de la pandémie.