(Vancouver) Telus a affiché jeudi un bénéfice net de 368 millions pour son quatrième trimestre, en hausse de 3,1 % par rapport à celui de 357 millions de la même période un an plus tôt. Son bénéfice ajusté a cependant reculé et s’est révélé inférieur aux attentes des analystes.

La Presse canadienne

Le bénéfice par action du géant des télécommunications établi à Vancouver a atteint 61 cents, comparativement à celui de 60 cents du quatrième trimestre de 2018.

Les revenus du trimestre clos le 31 décembre ont grimpé de 2,5 % à 3,86 milliards, ce qui représentait une croissance de 2,5 % par rapport au chiffre d’affaires de 3,76 milliards du même trimestre un an plus tôt.

Cependant, le profit net ajusté, qui exclut certains éléments non récurrents, a reculé de 2,2 % à 400 millions, ou 67 cents par action, comparativement à celui de 409 millions, ou 69 cents par action, du quatrième trimestre de l’exercice précédent.

Les analystes s’attendaient à un bénéfice ajusté de 68 cents par action, à partir de revenus de 3,87 milliards, selon les prévisions recueillies par la firme de données financières Refinitiv.

Selon CanaccordGenuity, les quelque 70 000 abonnements aux services mobiles ajoutés par Telus au cours du trimestre étaient conformes aux attentes, mais le taux de désabonnement était plus élevé en raison de la forte compétitivité du marché.