Hydro-Quebec augmentera ses ventes d’électricité au Nouveau-Brunswick et aidera Énergie NB à rénover sa plus importante centrale hydro-électrique.

Hélène Baril Hélène Baril
La Presse

L’entente conclue vendredi matin entre les deux entreprises prévoit l’exportation de 47 térawattheures d’électricité québécoise vers le Nouveau-Brunswick, en plus de ce que la province voisine achète déjà.

Un des principaux éléments de l’entente signée vendredi est l’ouverture de discussions entre les deux provinces pour construire de nouvelles interconnexions afin de rejoindre le marché américain en passant par le Nouveau-Brunswick.

Hydro-Quebec assure avoir assez d’énergie pour alimenter quatre millions de foyers dans les provinces maritimes et le Nord-Est américain, en plus de ses engagements existants.

La centrale de Mactaquac d’Énergie NB, qui a des problèmes de fissuration du béton, sera rénovée avec l’aide d’Hydro-Quebec dans le but de prolonger sa vie utile jusqu’en 2068.

« Nous sommes ravis de contribuer aux approvisionnements en énergie propre du Nouveau-Brunswick pour les deux prochaines décennies », a commenté le président directeur-général de la société d’État québécoise, Éric Martel.

Hydro-Québec avait tenté d’acheter Énergie Nouveau-Brunswick en 2010. L’acquisition, annoncée en grande pompe par le grand patron du temps, Thierry Vandal, avait suscité une levée de boucliers au Nouveau-Brunswick et ne s’est pas concrétisée.