Moins d’un mois après l’ouverture officielle d’un magasin « nouveau concept » au Fairview Pointe-Claire, Cuirs Bentley a demandé la protection de ses créanciers dans le cadre d’un plan de restructuration de ses activités.

Janie Gosselin Janie Gosselin
La Presse

Le détaillant de sacs et bagages compte plus de 250 magasins au Canada. On ignore pour l’instant quels seront les impacts de la restructuration.

Dans un communiqué, l’entreprise a annoncé que « l’évolution du comportement des consommateurs et l’impact des perturbations numériques », notamment, avaient eu « un impact significatif sur la rentabilité de la compagnie ».

Il y a un mois, le détaillant avait annoncé son intention d’ouvrir deux magasins supplémentaires, en plus d’un programme communautaire et de lancer un nouveau site à la fin de l’année.

Bentley a connu des difficultés dans le passé. En 2008, l’entreprise s’était placée à l’abri des créanciers. La société d’investissements Novacap s’en est portée acquéreuse en 2013. Le nombre de magasins a diminué de près de 600 en 2008 à plus de 250 en 2019.