Hydro-Québec injectera 85 millions dans Dana TM4, qui est contrôlée par l’équipementier automobile américain Dana, dans le but de conserver sa participation de 45 % dans cette coentreprise spécialisée dans les systèmes de propulsion électriques.

La Presse canadienne

La coentreprise a annoncé mercredi qu’elle rachètera la participation de 50 % qui lui manquait dans l’entreprise chinoise Prestolite E-Propulsion Systems, spécialisée notamment dans les moteurs électriques pour autobus et camions, qui adoptera le nom Dana Electric Motor.

Dana TM4 intégrera également les activités de l’italienne SME, qui fabrique des moteurs électriques et des systèmes de commandes de moteurs pour des véhicules électriques hors route. SME avait été initialement acquise par Dana en janvier.

Le montant de ces deux transactions est estimé à environ 190 millions. La société d’État devait donc allonger de l’argent afin d’éviter une dilution de sa participation.

Dans un communiqué, le président-directeur d’Hydro-Québec, Éric Martel, a expliqué que ces nouveaux investissements permettront « d’accélérer la croissance de notre partenariat avec Dana » et de profiter de nouvelles occasions d’affaires.

En mars, TM4 avait produit son 12 000e moteur électrique destiné aux autobus électriques en Chine. Ces véhicules circulent dans plus de 20 villes, dont Pékin, Shanghai, Tianjin, Suzhou, Chongqing et Shenzhen.

PHOTO PATRICK SANFAÇON, ARCHIVES LA PRESSE

Dana TM4 fabrique des moteurs électriques ainsi que les onduleurs et les systèmes de commande associés.

Hydro-Québec avait annoncé la vente de 55 % de TM4 à Dana en juin 2018 dans le cadre d’une transaction de 165 millions.

La coentreprise est toujours établie à Boucherville, en banlieue sud de Montréal, et compte près de 155 employés. On prévoit une trentaine d’embauches d’ici la fin de l’année.