Source ID:; App Source:

Lumenpulse rate la cible mais rebondit en Bourse

Le fondateur de Lumenpulse, François-Xavier Souvay.... (Photo d'archives Éric Désabrais, collaboration spéciale)

Agrandir

Le fondateur de Lumenpulse, François-Xavier Souvay.

Photo d'archives Éric Désabrais, collaboration spéciale

Richard Dufour

(Montréal) L'entreprise montréalaise Lumenpulse (T.LMP), spécialisée dans l'éclairage DEL de haute performance, a dévoilé jeudi matin des marges et des revenus inférieurs aux attentes des marchés. En Bourse, le titre semble vouloir récupérer une partie du terrain cédé la veille.

Lumenpulse gagnait jusqu'à 7% à un certain moment jeudi à la Bourse de Toronto. L'action avait perdu 7% mercredi, ce qui ramenait le titre près de la valeur qu'il avait lors de l'entrée en Bourse à la mi-avril. Certains investisseurs semblaient s'attendre à une performance financière trimestrielle décevante.

La compagnie a généré des revenus de 18,6 millions au cours du premier trimestre de son exercice financier (mai, juin et juillet), en hausse de 46% sur un an. Les analystes attendaient cependant 20,6 millions.

La marge brute ajustée s'est élevée à 42%. Le marché prévoyait 44%. 

Une perte nette de 6 cents par action a été enregistrée qui se compare avec une perte de 17 cents par action il y a un an. Le consensus s'articulait toutefois autour d'une perte d'un cent par action.

«Notre élan a été quelque peu ralenti en raison des défis liés à la fabrication et à la chaîne d'approvisionnement pendant le premier trimestre, ce qui s'est traduit par des revenus inférieurs à nos attentes internes», a commenté le PDG François-Xavier Souvay. «Un certain nombre de ces problèmes ont été résolus, et nous travaillons à résoudre les autres problèmes d'ici la fin du deuxième trimestre.»

Les ennuis sont liés à la transition vers de nouvelles composantes DEL.

L'analyste Jonathan Dorsheimer, chez Canaccord/Genuity, ne se formalise pas trop des ennuis éprouvés. «Ça fait partie des choses associées à une entreprise en forte croissance. Je crois que toute faiblesse de ce titre en Bourse devrait représenter une occasion d'acquérir des actions à un prix plus attrayant. Je perçois les ennuis de l'entreprise comme étant de nature temporaire.»

Trois des quatre analystes qui suivent les activités quotidiennes de Lumenpulse suggèrent l'achat de l'action.

Les actionnaires de Lumenpulse se sont réunis en assemblée annuelle au cours de l'après-midi au Centre des sciences dans le vieux port de Montréal.

Avec l'acquisition de l'entreprise anglaise AlphaLed et de ses 70 produits cet été, Lumenpulse a maintenant 170 produits en portefeuille. 

Lumenpulse n'a par ailleurs plus aucune dette bancaire.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer