Les 800 employés des entrepôts de la SAQ ont accepté à 86,3 % une nouvelle entente de principe pour renouveler leur convention collective.

Mis à jour le 18 déc. 2021
Coralie Laplante
Coralie Laplante La Presse

L’entente a été conclue après que les employés eurent effectué plusieurs jours de grève et que les consommateurs furent aux prises avec des rayons quasi vides dans les différentes succursales de la SAQ.

« Nous sommes très heureux ! On a redonné les lettres de noblesse à nos emplois au sein de cette société d’État. Les conditions de travail en général sont bonifiées. Les salaires à l’embauche ont été améliorés ainsi que la rémunération dans l’ensemble des échelles salariales », a affirmé Joël Latour, président du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) 3535, dans un communiqué.

Les employés ont entériné un contrat de six ans. Les conditions de travail, les salaires à l’embauche et la rémunération dans l’ensemble des échelles salariales se sont améliorés, selon le syndicat.

Des augmentations de salaire de 3 % sont prévues la première et la deuxième année, puis de 2,75 % et de 2,5 % pour les trois dernières. Les augmentations salariales annuelles se chiffrent toutefois de 2,2 % à 2,7 %, selon la SAQ.

Les salaires à l’embauche augmenteraient, passant de 18,04 $ à 22,59 $ l’heure.

Les syndiqués ont également accepté un nouvel aménagement de leur horaire de travail, de façon à ce que les entrepôts soient ouverts les samedis et dimanches.

« Nous allons pouvoir mieux approvisionner les succursales de la SAQ à travers la province et […] ça va aussi nous permettre de développer un nouveau projet de livraison de bouteilles à domicile. C’est un projet à moyen terme qui devrait voir le jour en 2022 et 2023 », a indiqué Michel Gratton, conseiller syndical du SCFP, dans le même communiqué. Les employés ne travailleraient toutefois qu’une seule journée du week-end.

Quelques semaines pour réapprovisionner

« L’acceptation de cette entente nous permet de regarder vers l’avant et, surtout, de poursuivre le réapprovisionnement de nos succursales et de nos partenaires d’affaires », a affirmé la présidente et chef de la direction de la SAQ, Catherine Dagenais, dans un communiqué.

La SAQ prévoit que « quelques semaines » seront nécessaires afin de renflouer ses 400 succursales. La présidente souligne que l’affluence dans les différents points de vente de la SAQ a été « très important[e] » dans les dernières semaines.

Au début du mois de décembre, les employés des entrepôts de la SAQ avaient rejeté à 86 % une entente de principe concernant le renouvellement de leur convention collective. Les syndiqués avaient fait la grève les 16, 22 et 23 novembre, ce qui s’était fait sentir sur les rayons des succursales.

Avec La Presse Canadienne