La Caisse de dépôt a réussi à limiter l’impact de la pandémie sur son portefeuille, qui affiche un rendement de 7,7 % pour l’année 2020.

Hélène Baril Hélène Baril
La Presse

C’est quand même une sous-performance par rapport à son indice de référence, qui a fait 1,5 % de mieux. Comme en 2019, le rendement de la Caisse a souffert des difficultés des centres commerciaux et des immeubles à bureaux, qui occupent une place importante dans son portefeuille, et que la pandémie a exacerbées.

« La Caisse a produit des rendements qui, au global, répondent aux besoins de ses déposants », a commenté Charles Emond, le président et chef de la direction dont c’était le premier exercice complet depuis qu’il a pris la place de Michael Sabia.

Après les six premiers mois de 2020, la Caisse était dans le rouge, avec un rendement de -2,3 %. « À la mi-mars, les lumières ont fermé partout dans le monde », a rappelé Charles Émond, qui estime que son organisation a bien réagi au choc.

Le portefeuille d’immeubles a pesé lourdement sur le rendement de la Caisse l’an dernier. Malgré le changement de cap amorcé en 2019, le rendement de ces investissements a été de -15,6 % en 2020, très inférieur à l’indice de -1,7 %.

La performance de la Caisse a été sauvée par ses investissements dans les infrastructures, qui ont fait mieux que l’indice de référence. Malgré la paralysie des aéroports, qui affichent de lourdes pertes en 2020, les autres secteurs de ce portefeuille, dont les ports, ont compensé.

Le portefeuille d’actions de la Caisse affiche un rendement de 12,4 %, inférieur à celui de l’indice à 12,7 % en raison du biais plus conservateur de la Caisse et de sa sous-exposition aux titres des géants du web, qui ont été les grandes vedettes du marché boursier en 2020. « Il y a huit titres qui ont représenté les trois quarts du rendement du S&P 500 », a souligné M. Émond.

L’autre grande catégorie d’investissement de la Caisse, les revenus fixes, affiche un rendement de 9 %, comparativement à l’indice de 8,2 %.

Le rendement de 7,7 % a généré des revenus de 24,8 milliards. Les principaux déposants qui ont confié leur régime de retraite à la Caisse ont obtenu des rendements entre 6,5 % et 9,0 %, selon leurs politiques de placement.

Au 31 décembre 2020, l’actif de la Caisse atteignait 365 milliards. Le coût du travail des gestionnaires de la Caisse, incluant les frais de gestion externe, ont atteint 757 millions. C’est 23 cents par tranche de 100 $ d’actif net moyen, soit un ratio semblable à celui de 2019.

Rendement annuel des 5 dernières années

2020 : 7,7 %

2019 : 10,4 %

2018 : 4,2 %

2017 : 9,3 %

2016 : 7,6 %