Jusqu’à la moitié des travailleurs du Québec sont en chômage ou le seront bientôt. Les banques accordent des reports de paiement d’hypothèque aux propriétaires de logements. Que feront les locataires ? Questions et réponses.

André Dubuc André Dubuc
La Presse

Question : Est-ce qu’un locataire doit payer son loyer le 1er avril ?

Réponse : Le loyer continue d’être dû le 1er du mois, pandémie ou pas. Le gouvernement n’a rien changé à cet égard, bien que, mercredi, le premier ministre François Legault ait formellement demandé aux propriétaires de se montrer compréhensifs.

Que faire si on a perdu son emploi ?

Il est recommandé pour les locataires qui éprouvent des difficultés financières de discuter avec leur proprio pour arriver à s’entendre sur un report du paiement du loyer d’avril.

Que se passe-t-il si on ne parvient pas à s’entendre avec le propriétaire et qu’on ne paie pas le loyer le 1er avril ?

Le propriétaire peut toujours entreprendre des démarches devant la Régie du logement. Cependant, les audiences pour non-paiement de loyer sont suspendues tant que l’état d’urgence sanitaire sera décrété et l’exécution de jugements d’éviction est suspendu également. Pour le moment, le propriétaire n’a aucun moyen légal d’évincer un locataire de son logement pour non-paiement de loyer.

Jusqu’à quand, un locataire devrait-il retenir le loyer ?

Quand on décode le message du premier ministre François Legault, ce serait jusqu’à la réception du chèque du gouvernement fédéral.

Quand les locataires recevront-ils leur chèque d’aide du gouvernement ?

Le gouvernement Legault continue de relayer que les premiers chèques d’aide entreront à compter du 6 avril. Le portail de la nouvelle prestation canadienne d’urgence (PCU) ne sera accessible qu'à compter du 6 avril. Les demandeurs commenceraient à recevoir leurs paiements dans les 10 jours suivant leur demande. Ça nous amène autour du 16 avril dans le meilleur des scénarios. Pour ce qui est des prestataires de l’assurance-emploi, le système est embourbé avec l’afflux de près d’un million de nouvelles demandes la semaine passée.

Si je suis propriétaire, comment m’assurer que je collecterai le loyer d’avril au complet si j’accorde un report de quelques jours à mon locataire ?

Il n’existe aucun moyen simple, efficace et rapide pour le propriétaire de récupérer le loyer de ses locataires si ceux-ci ne veulent ou ne peuvent pas payer, surtout avec une Régie du logement qui est pratiquement fermée. « Tous les propriétaires n’ont pas les moyens de faire l’impasse sur les loyers d’avril », souligne Martin Messier, président de l’Association des propriétaires du Québec, avant d’ajouter que bon nombre d’entre eux sont même incapables de parler à leur banquier débordé pour obtenir un report de leur paiement hypothécaire. Pour ceux qui ont les moyens d’absorber un report du paiement des loyers, M.  Messier leur recommande de s’entendre par écrit avec leurs locataires en précisant dans le document qu’il s’agit d’un report d’un loyer exceptionnel et non pas d’une renonciation pure et simple du loyer d’avril.