(Toronto) Les ventes de logements dans la région de Toronto ont augmenté de 15,4 % en janvier, par rapport à l’an dernier, a indiqué jeudi la chambre immobilière du Grand Toronto, tout en précisant qu’elle s’attendait à ce que les ventes progressent de 10 % cette année.

La Presse canadienne

En janvier, 4581 ventes de logements ont été enregistrées, contre 3968 l’an dernier, tandis que le prix de vente moyen de 839 363 $ était en hausse de 12,3 % par rapport à l’année précédente.

Dans ses prévisions pour l’ensemble de l’année, la chambre immobilière prévoit environ 97 000 ventes de maisons, contre 87 825 l’an dernier.

Elle s’attend à ce que le prix de vente moyen s’établisse à environ 900 000 $ cette l’année, en hausse de près de 10 % par rapport à la moyenne de 819 319 $ de l’an dernier, car les nouvelles inscriptions devraient être stables ou en baisse.

Selon la chambre immobilière, la croissance des prix et des ventes sera probablement concentrée sur les marchés des maisons jumelées, des maisons en rangée et des copropriétés, qui sont un peu plus abordables, mais le prix moyen pourrait augmenter davantage si les prix des maisons individuelles suivent un rythme similaire à celui d’autres types de maisons.

Elle a indiqué que de nombreux acheteurs de logements avaient été touchés par la simulation de crise hypothécaire, les poussant à modifier leurs attentes concernant le prix, le type ou l’emplacement d’un éventuel achat, ainsi qu’à se tourner vers des prêteurs alternatifs.