(Londres) Le bitcoin a dépassé les 19 000 dollars US mardi pour la première fois depuis trois ans, s’approchant de son plus haut historique alors que les acheteurs retrouvent goût pour la première des cryptomonnaies.

Agence France-Presse

Vers 7 h 30, le prix du bitcoin a atteint 19 159 dollars, après avoir touché 19 246,90 dollars quelques instants plus tôt, des prix plus atteints depuis décembre 2017.

« Si des plus hauts sont atteints dans les prochains jours, le prix pourrait décoller de plus belle », comme l’ont montré ces mouvements de hausse par le passé, a commenté Craig Erlam, analyste chez Oanda, qui souligne : « prédire sa valeur à la fin de l’année est le pari le plus spéculatif possible ».

Créé par des anonymes comme un moyen de paiement décentralisé, et adopté par les investisseurs adeptes de placements alternatifs, le bitcoin a connu d’autres montées spectaculaires, et des dégringolades tout aussi vertigineuses.

Mais à près de 20 000 dollars le bitcoin, les prix n’ont pas été aussi élevés depuis 2017, quand le cours avait été multiplié par 200 entre le début de l’année et le plus haut historique, à 19 511 dollars.

Si la montée de l’époque concernait principalement des investisseurs particuliers, des fonds d’investissements et de grandes banques s’intéressent désormais aux cryptomonnaies.

En 2020, le décollage a démarré le 21 octobre, quand le géant des paiements en ligne PayPal a annoncé lancer un service d’achat, de vente, et de paiement par cryptomonnaies.

Depuis, la valeur du bitcoin a augmenté de plus de 60 %.  

Selon les analystes de JPMorgan, la hausse récente des prix est due à des « investisseurs institutionnels qui voient le bitcoin comme un investissement sur le long terme », estiment-ils dans une note.

« En 2017, il y avait une ruée poussée par des investisseurs privés, les recherches Google pour le bitcoin avaient explosé en même temps que les prix », ce qui n’est pas le cas en 2020, arguent pour leur part les analystes de ByteTree,  un service de gestion de cryptoactifs.

Le bitcoin profite par ailleurs ces dernières semaines de la vague d’achats sur tous les marchés, provoquée par les mesures de relance de l’économie mises en place par les banques centrales pour contrer la pandémie de COVID-19.

Les indices boursiers américains S&P 500 et Dow Jones Industrial Average avaient tous deux atteints des records lundi 16 novembre.