Source ID:; App Source:

Des millions à investir

(Montréal) Les liquidités, c'est le nerf de la guerre en affaires. Et pleine récession, aller chercher du financement pour son entreprise, c'est la grande difficulté à laquelle doivent faire face les entrepreneurs. Or, actuellement, le Fonds d'intervention économique régional (FIER) Lanaudière ne demande pas mieux que de délier les cordons de la bourse pour les entreprises locales qui lui soumettent de bons projets.

Cinq millions sur trois ans. C'est la somme dont disposait le FIER Lanaudière, lors de sa création il y a un an, pour investir en capital de risque dans les entreprises de sa région. Depuis, 1,3 million a été attribué.

Présentement, le FIER Lanaudière est aussi en train de finaliser une entente pour investir dans un projet important d'une entreprise de Terrebonne.

«Nous avons bon espoir que ce projet se réalisera et nous continuons d'être activement à la recherche d'autres bons projets locaux», indique Louis-Charles Ratelle, président du FIER Lanaudière.

Les entreprises de la région semblent toutefois ne pas avoir été si nombreuses à sauter rapidement sur l'occasion donnée par le FIER Lanaudière, alors que pourtant, dans le monde des affaires, tous se plaignent de la rareté des capitaux. Pourquoi?

C'est pour une question de communication déficiente, d'après M. Ratelle.

«Le gouvernement devait s'occuper d'organiser une importante annonce publique, mais l'événement a finalement été annulé et reporté plusieurs fois. Cela a fait que les gens qui cherchaient sérieusement des solutions de financement nous ont trouvés, mais nous avons tout de même manqué de visibilité.»

Et maintenant, dans quels genres de projets et dans quels genres d'entreprise le FIER Lanaudière souhaite-t-il investir?

«Généralement, nous investissons dans des entreprises plutôt petites, avec des chiffres d'affaires de 1 à 5 millions, mais qui sont en croissance et qui souhaitent passer à une autre étape, explique le président. Il faut toutefois savoir que nous pouvons donner un maximum de 750 000$ par entreprise et qu'Investissement Québec nous interdit certains secteurs d'activités, soit la production agricole, l'immobilier et le commerce au détail.»

Le FIER est un fonds privé de développement créé en partenariat avec Investissement Québec. Pour la création du FIER Lanaudière, la contribution gouvernementale a été de l'ordre de 3,3 millions. Le reste provient de la communauté d'affaires du territoire.

 




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer