Les cotisations versées à la Commission de la santé et de la sécurité du travail ne monteront pas en 2009 malgré la publication de résultats désastreux pour la Caisse de dépôt et placement du Québec.

Mis à jour le 25 févr. 2009
Michel Munger
Michel Munger LA PRESSE

Cette nouvelle est confirmée mercredi par la CSST, qui fixe à une moyenne de 2,10 $ par 100 $ de salaire les cotisations des employeurs. La commission assure que les indemnités versées aux travailleurs accidentées ne changeront pas non plus.En raison des pertes de la Caisse, la CSST s'attend à un déficit pour 2008 mais elle se dit en bonne santé financière. Par exemple, le fonds de santé et de sécurité du travail (FSST) était capitalisé à 99,3% au 31 décembre 2007.

Aussi, la commission estime qu'il faut scruter ses finances sur une longue période seulement, notant au passage que son rendement annuel moyen a été de 7,3% de 1998 à 2007.

En tant qu'assureur de personnes, la CSST avait 188 000 adhérants du côté des employeurs en 2007, pour un total de 3 millions de travailleurs couverts. Chaque année, les prestations versées s'élèvent à environ 1,7 milliard.