Le traversier F. -A. -Gauthier, en réparation depuis plus d’un an, devrait reprendre du service dimanche entre Matane, Baie-Comeau et Godbout, a annoncé vendredi la Société des traversiers du Québec (STQ).

La Presse canadienne

Le NM F. -A. -Gauthier, qui avait été mis hors service le 18 décembre, effectuera les deux traversées régulières prévues à l’horaire : celle de Matane vers Baie-Comeau à 14 het celle de Baie-Comeau vers Matane à 17 h, a indiqué la STQ.

« Les essais en mer et la préparation des équipages se sont déroulés selon les plans ces derniers-jours, si bien qu’autant le navire que notre personnel sont prêts pour un retour en service », a écrit le président-directeur général de la STQ, Stéphane Lafaut.

Par ailleurs, la liaison aérienne qui avait été mise en place sera maintenue jusqu’au 31 janvier afin de permettre aux clients qui avaient réservé de compléter leur déplacement comme prévu.

Les usagers de la traverse Matane—Baie-Comeau—Godbout ont subi de multiples interruptions de service au cours de la dernière année. Le F. -A. -Gauthier, acquis par la STQ au coût de 175 millions, avait été mis hors service le 18 décembre 2018 en raison de vices de construction majeurs, après moins de quatre ans de traversées.

La STQ avait acheté un vieux traversier en fin de vie, le NM Apollo, au coût de 2,1 millions, qui n’a navigué que pendant 21 jours avant d’être définitivement retiré de la circulation à cause de problèmes structurels importants. Pendant plusieurs semaines, des navires se sont succédé provisoirement pour assurer le service maritime et des liaisons aériennes ont été mises en place. Depuis quelques mois, c’est le NM Saaremaa qui assurait la traverse Matane—Baie-Comeau—Godbout.

En septembre dernier, le Saaremaa I avait endommagé après la rampe d’embarquement de Godbout après un contact. Environ une semaine plus tard, il a été maintenu à quai à cause d’un problème électronique. Le CTMA Vacancier a aussi servi de traversier de remplacement à la fin de cette année de galère.

Pendant ce temps, le F. -A. Gauthier était réparé au chantier naval Davie, à Lévis. Il avait quitté le chantier en décembre pour retourner à son port d’attache de Matane, mais de nouveaux problèmes ont été constatés. Des spécialistes de General Electric Europe, fabricant des moteurs électriques, sont arrivés à Matane le 19 décembre pour seconder les mécaniciens de la STQ.

« J’aimerais remercier nos clients pour leur patience et leur compréhension de même que les employés de la STQ qui n’ont pas ménagé les efforts pour offrir le meilleur service possible à la population dans les circonstances et pour remettre le navire en service, a souligné M. Lafaut. C’est un moment qui sera accueilli avec soulagement par tout le monde. »

Par ailleurs, « grâce à l’achat du NM Saaremaa I, la STQ dispose maintenant d’un plan de relève maritime permanent », a-t-il dit.