Le gouvernement québécois a annoncé dimanche après-midi que 19 municipalités et leurs citoyens pourront bénéficier du Programme général d’indemnisation et d’aide financière lors de sinistres réels ou imminents, s’ils répondent aux critères d’admissibilité, à la suite des inondations ayant frappé la province du 24 au 26 décembre.

La Presse Canadienne

Seize de ces municipalités sont situées dans la région de la Capitale-Nationale. Québec, Sainte-Brigitte-de-Laval et Lac-Beauport figurent sur la liste. Les autres autres municipalités sont Hébertville, au Saguenay–Lac-Saint-Jean, Yamachiche, en Mauricie, et Sainte-Lucie-de-Beauregard, en Chaudière-Appalaches.

« La sécurité des Québécois est notre priorité, a déclaré la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault. Il est important que les municipalités du Québec ainsi que leurs citoyens se sentent soutenus, particulièrement en cette période des Fêtes. »

Niveau en baisse

PHOTO PASCAL RATTHE, LE SOLEIL

La rivière Montmorency a forcé l'évacuation de résidants dans le secteur de Beauport.

Le niveau de la rivière Saint-Charles, aux abords de laquelle on rapportait une inondation moyenne dans la région de Québec, était à la baisse, tôt dimanche.

La Sécurité publique signalait aussi en début de journée des inondations mineures sur le lac Maskinongé et la rivière Noire, dans la région de Lanaudière. Plusieurs autres cours d’eau étaient sous surveillance.

Un redoux exceptionnel et des pluies torrentielles ont forcé l’évacuation de 266 personnes dans la Capitale-Nationale, la plupart sur l’île Enchanteresse, en plein temps des Fêtes. Les autorités étaient à constater les dégâts au lendemain de Noël.

La rivière Montmorency, sur laquelle est située l’île, n’était plus sous surveillance dimanche.

Bien que le pire serait derrière les sinistrés, la Sécurité civile maintient son appel à la vigilance.