(Montréal) De nombreuses personnalités de divers milieux ont pris part mercredi soir à Trois-Rivières et à Gatineau à des manifestations de soutien au journal Le Nouvelliste et au journal Le Droit dont la survie est menacée.

La Presse canadienne

En Mauricie, la soirée tenue au Musée POP de Trois-Rivières, organisée par la section régionale de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ), a réuni quelque 300 personnes, selon ce que le journal rapporte.

La journaliste du Nouvelliste Paule Vermot-Desroches, qui préside la FPJQ Mauricie/Centre-du-Québec, a insisté dans son discours sur l’importance d’une presse régionale en santé pour les collectivités dont la rentabilité est mise à mal par les géants du web. Elle a aussi abordé les phénomènes de l’effritement de la presse régionale, qui se traduit notamment par la fermeture de dizaines de journaux hebdomadaires.

Le Nouvelliste et Le Droit sont deux des six quotidiens de Groupe Capitales Médias qui, le 19 août dernier, a déposé une demande afin d’obtenir la protection des tribunaux, une étape pouvant mener à la faillite. Le gouvernement du Québec a réagi en s’engageant à offrir une aide d’urgence de 5 millions sous forme de prêt pour éviter la fermeture imminente des six journaux.

Presque tous les députés de la région de la Mauricie, tant fédéraux que provinciaux, étaient présents à la soirée de soutien, mercredi, dont les ministres de la Justice Sonia LeBel et du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, de même que le maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche. Le recteur de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), Daniel McMahon, était également sur place.

À Gatineau, quelque 200 personnes venues de l’Outaouais et de l’Est de l’Ontario ont participé à une soirée du même genre organisée au bistro Le Troquet par la FPJQ régionale.

Le président de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO), Carol Jolin, a fait un plaidoyer sur l’importance du Droit dans les nombreuses luttes des communautés franco-ontariennes depuis sa fondation.

Des rassemblements de solidarité ont aussi eu lieu récemment à Saguenay, Sherbrooke et Granby, où sont basés les journaux Le Quotidien, La Tribune et La Voix de l’Est. Un autre devrait avoir lieu prochainement à Québec en soutien au journal Le Soleil.