Alors que la Ville de Montréal a annoncé qu'elle interdirait les calèches dès janvier 2020, les organismes de défense des animaux visent maintenant la Ville de Québec, où ils souhaitent également la disparition de ces véhicules hippomobiles.

Publié le 16 juin 2018
LE SOLEIL

« La Ville de Québec pourrait maintenant être dans la mire. C'est certain qu'on a l'intention de les contacter », a déclaré au Soleil Mme Ewa Demianowicz, responsable de campagne pour la section canadienne de l'organisme Humane Society International. « Après avoir convaincu Montréal, notre prochain objectif pourrait très bien être de convaincre Québec étant donné qu'il y a déjà un précédent dans la province. »

> Lisez la suite de l'article sur le site du Soleil