Le premier ministre Stephen Harper croit avoir trouvé en Barack Obama un solide allié pour combattre le protectionnisme à travers la planète.

Joël-Denis Bellavance LA PRESSE

Après avoir craint le pire lorsque le plan de relance économique de 787 milliards de dollars a été proposé par le président Obama, M. Harper a dit avoir été rassuré pleinement par le nouvel homme fort de la Maison-Blanche au sujet des intentions de son administration lors de la visite de M. Obama à Ottawa la semaine dernière. M. Harper a tenu ces propos durant une entrevue accordée au réseau Fox dans le cadre d'une visite à New York aujourd'hui.

«Nous allons avoir un autre sommet des pays membres du G20 à Londres en avril. Le président Obama et moi avons discuté de cette question. Alors, je pense que les voix contre le protectionnisme seront très fortes à cette réunion», a affirmé le premier ministre.

M. Harper a décidé de faire ce voyage à New York afin de profiter du momentum favorable aux relations canado-américaines provoqué par la visite de M. Obama la semaine dernière.

En plus d'accorder des entrevues à des médias américains, M. Harper a rencontré le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, et aussi participé à une table ronde avec des gens d'affaires américains.