Source ID:c24cba4534d53b8b8ed0e4537f88c6a0; App Source:StoryBuilder

Québec «très ouvert» au projet de stade près du bassin Peel

Québec s'est dit prêt à investir des fonds publics... (Photo Ryan Remiorz, archives LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Québec s'est dit prêt à investir des fonds publics pour ramener les Expos dans la métropole.

Photo Ryan Remiorz, archives LA PRESSE CANADIENNE

(QUÉBEC ) Le gouvernement Legault s'est montré intéressé mercredi par la construction d'un stade de baseball aux abords du Bassin Peel, au centre-ville de Montréal. Il s'est aussi dit prêt à investir des fonds publics pour ramener les Expos dans la métropole.

Québec est « très ouvert » à discuter d'un projet qui ramènerait le baseball des ligues majeures à Montréal, a affirmé la ministre responsable de la Métropole, Chantal Rouleau.

Elle a aussi exprimé de l'intérêt pour le site ciblé par le groupe de Stephen Bronfman pour la construction d'un éventuel stade, un terrain fédéral situé dans le quartier Pointe-Saint-Charles.

« Un stade de baseball peut être intéressant pour le développement économique et social du secteur, a dit Mme Rouleau. Donc si ça vient ajouter une plus-value, c'est un bon projet. »

Cela dit, la ministre n'a pas formellement appuyé l'initiative. Car pour le moment, aucun projet ne lui a encore été présenté.

Tel que le rapportait La Presse mercredi, la firme d'investissement privé de la famille de M. Bronfman, Claridge, sollicite l'appui du gouvernement Legault. Il souhaite qu'il l'aide à convaincre le fédéral de lui céder le terrain, qui est évalué à environ 50 millions.

Le groupe ne demande pas d'aide financière du gouvernement québécois. Dans le passé, François Legault a cependant soutenu l'utilisation de fonds publics pour appuyer un éventuel retour des Expos. Une position qu'a réitérée Mme Rouleau, en ajoutant toutefois une précision.

« Dans l'implication financière, l'investissement ne doit pas être supérieur aux revenus d'un stade de baseball », a-t-elle expliqué.

Autrement dit, Québec refusera de verser des subventions si elles excèdent les retombées du projet.

« Dans toutes nos interventions qu'on fait au ministère de l'Économie, on regarde l'implication sur le retour sur l'investissement, mais on regarde aussi maintenant les recettes fiscales et la création d'emploi », a expliqué le ministre de l'Économie, Pierre Fitzgibbon.

Souvenirs

Certains préviennent que la construction d'une infrastructure de cette envergure dans un quartier ouvrier en pleine mutation risque de raviver de douloureux souvenirs.

En 2005, Loto-Québec a proposé d'ériger un nouveau casino assorti d'une salle de spectacle du Cirque du Soleil. La société d'État s'est butée à une vive résistance des résidants du secteur. Ce bâtiment devait, lui aussi, voir le jour aux abords du bassin Peel.

La députée libérale Dominique Anglade, dont la circonscription de Saint-Henri-Sainte-Anne englobe le secteur, a appelé le gouvernement Legault à la prudence.

« Il y a beaucoup d'enjeux en termes de gentrification, en termes de développement économique et de développement social, a-t-elle prévenu. [...] Ce n'est pas un dossier qui est facile. »

« Je suis en faveur de projets porteurs, a-t-elle ajouté, mais il faut que tout le monde puisse en bénéficier. »

En campagne électorale, la Coalition avenir Québec, le Parti libéral et le Parti québécois s'étaient tous montrés intéressés à appuyer le retour des Expos à Montréal avec des fonds publics. Seul Québec solidaire s'y est opposé.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer