Les mois ayant suivi les dernières élections générales au Québec ne semblent pas avoir altéré la faveur populaire des Québécois à l'égard de la Coalition avenir Québec (CAQ), au contraire.

Mis à jour le 29 janv. 2019
LA PRESSE CANADIENNE

Si des élections avaient eu lieu les 17 et 18 janvier derniers, la CAQ aurait obtenu 44,5 % des votes, soit sept points de mieux que les 37,4 % qui lui ont valu un gouvernement majoritaire à l'automne.

Le sondage Mainstreet mené auprès de 979 personnes accorde 26 % des intentions de vote au Parti libéral du Québec (PLQ) et 16 % à Québec solidaire (QS), après répartition des indécis.

Le Parti québécois (PQ) n'obtient qu'un maigre 9 % de la faveur.

Luc Fortin, qui dirige les activités de Mainstreet au Québec, précise que la lune de miel de la CAQ se traduit par 50 % ou plus des intentions de vote partout au Québec, sauf dans l'île de Montréal.

Le sondage publié par Capitales Média comporte une marge d'erreur de 3,1 %, 19 fois sur 20.