Source ID:; App Source:

Régimes de retraite: Couillard n'entend pas reculer

Alors que les syndiqués ont déjà lancé des... (PHOTO RENÉ MARQUIS, LA TRIBUNE)

Agrandir

Alors que les syndiqués ont déjà lancé des moyens de pression, Philippe Couillard s'attend à ce que «les revendications se fassent connaître de façon forte».

PHOTO RENÉ MARQUIS, LA TRIBUNE

(SHERBROOKE) Le premier ministre Philippe Couillard prévient que son gouvernement ne reculera pas sur le projet de loi 3 concernant les régimes de retraite des employés municipaux, malgré la colère des syndicats et l'escalade annoncée des moyens de pression.

Il n'est pas question pour lui de renoncer au partage à parts égales des déficits passés entre les travailleurs et les municipalités, une mesure à laquelle s'opposent farouchement les syndicats.

«C'est une partie fondamentale du projet de loi», a-t-il soutenu en conférence de presse, dimanche, au terme du congrès de la commission jeunesse de son parti, à Sherbrooke. Il a fait valoir que cette disposition est nécessaire pour protéger les contribuables «qui paient la facture» mais «ne sont pas autour de la table» de négociation.

Les consultations en commission parlementaire sur le projet de loi 3 commenceront le 20 août. Selon Philippe Couillard, s'il y a «place pour le dialogue», le partage des déficits passés est «un principe très important». L'objectif «incontournable» est d'assurer la pérennité des régimes de retraite à prestations déterminées et de permettre aux jeunes travailleurs municipaux d'en bénéficier comme leurs aînés, a-t-il insisté. «Si on soumet au cours de la commission parlementaire des avenues qui ne nous font pas dévier de l'objectif mais qui améliorent cela, tant mieux.»

Pour manifester leur opposition au projet de loi, policiers et autres employés municipaux portent des pantalons à motif de camouflage - par exemple - et apposent des autocollants sur des véhicules appartenant à la Ville. «Je ne suis pas vraiment impressionné par ça», a lancé Philippe Couillard. «Je ne vois pas comment ça aide leur argumentation.» Il a ajouté que les uniformes et les véhicules municipaux «doivent être respectés».

Le premier ministre s'attend à ce que «les revendications se fassent connaître de façon forte» au cours des prochaines semaines. Les syndicats, qui crient à l'injustice, ont déjà annoncé une escalade de leurs moyens de pression. «Ils ont la liberté de manifester, mais dans le respect des gens, sans violence et sans atteinte à la propriété de l'État et à la propriété privée», a prévenu M. Couillard.

«Le monde n'aime pas la chicane au Québec, mais parfois, il faut passer par des moments de discussion forte pour faire des changements. Moi, je ne suis pas dans une logique d'affrontement avec des groupes, mais un affrontement avec les défis du Québec.» Il a soutenu qu'il «n'a pas le droit de fléchir» et qu'il a l'appui «d'une grande partie de la population» pour faire des réformes, en raison de l'impasse budgétaire.

«Les gens s'attendent à ce qu'il y ait des changements difficiles qui soient présentés au cours des prochains mois. Et s'il y a un message qui nous est transmis, c'est la crainte de certains citoyens de nous voir reculer devant les manifestations d'opposition, ce qui ne sera pas le cas», a-t-il affirmé.

Dans son discours devant les jeunes libéraux, le chef a réitéré que «l'heure des choix difficiles a sonné» et qu'il a «le courage» de faire les changements nécessaires. Il a convié les Québécois à un «véritable effort national de redressement». Il a même fait un parallèle entre sa volonté de réformer l'État et la Révolution tranquille. «Je voudrais qu'on retrouve, et je sens qu'on peut et qu'on va le retrouver, le même esprit d'engagement et de mobilisation qu'à l'époque de la Révolution tranquille, où tout le monde s'est rassemblé autour de la nécessité évidente et incontournable de moderniser et de créer même dans une grande partie l'État du Québec. On est aujourd'hui dans le même genre de rendez-vous», a-t-il plaidé.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer