Houda-Pepin revient hanter Couillard

La pièce législative de Fatima Houda-Pepin prévoira entre... (Photo: PC)

Agrandir

La pièce législative de Fatima Houda-Pepin prévoira entre autres l'interdiction du port de signes religieux, au moins pour certains employés de l'État

Photo: PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Charte de la laïcité

Actualité

Charte de la laïcité

Le gouvernement Marois a déposé son projet de Charte sur les «valeurs de laïcité» l'automne dernier. Le texte propose, entre autres, l'interdiction du voile intégral dans les services publics, des balises pour les accommodements raisonnables ainsi que la neutralité de l'État et l'interdiction du port de signes religieux ostentatoires. Suivez les développements. »

(Québec) La saga se poursuit, au grand dam du chef libéral Philippe Couillard: la députée indépendante Fatima Houda-Pepin déposera aujourd'hui son projet de loi sur la neutralité religieuse de l'État. Et le gouvernement Marois ouvre toute grande la porte à l'idée d'intégrer à sa Charte des propositions de l'élue musulmane.

Exclue du caucus libéral le mois dernier, Mme Houda-Pepin a inscrit à la première occasion, hier, son projet de loi au feuilleton de l'Assemblée nationale, étape préalable à son dépôt. Sa pièce législative prévoira entre autres l'interdiction du port de signes religieux, au moins pour certains employés de l'État, et la création d'un organisme de surveillance des intégrismes religieux.

Pour le Parti québécois (PQ), le projet de loi de Fatima Houda-Pepin est une «contribution importante», «un travail de longue haleine», mais aussi une occasion d'embarrasser Philippe Couillard. Le leader parlementaire Stéphane Bédard a confirmé son appui au dépôt du projet de loi. Il a également accepté que Mme Houda-Pepin le présente au caucus péquiste, dans une réunion à huis clos. Au gouvernement, on se montre très ouvert à récupérer certaines mesures pour «bonifier» la Charte des valeurs.

Aucun répit à Couillard

Fatima Houda-Pepin reproche à Philippe Couillard d'avoir bloqué son projet de loi au caucus libéral. Elle condamne son refus d'interdire le port de signes religieux même pour les figures d'autorité (juges, policiers, gardiens de prison et procureurs de la Couronne).

Hier, elle a saisi toutes les occasions pour prendre la parole en Chambre, preuve qu'elle ne donnera aucun répit à son ancien chef. Lors de la période réservée aux déclarations de députés, elle s'est levée pour revenir sur son exclusion du caucus libéral, le 20 janvier. Philippe Couillard «m'a demandé de me soumettre ou de me démettre, piler sur mes convictions et défendre ouvertement sa position. Un tel ultimatum a eu pour effet de m'exclure d'un parti auquel j'ai loyalement contribué pendant une vingtaine d'années», a-t-elle lancé.

Quelques minutes plus tard, elle a utilisé un droit de parole reconnu aux députés indépendants pour souligner l'arrivée de Philippe Couillard à l'Assemblée nationale. Après les remarques de politesse, elle a envoyé une pointe à son ancien chef en plaidant pour le droit des députés de «s'exprimer librement». «Nous sommes des représentants des citoyens qui nous élisent. Et ça, c'est une responsabilité extrêmement importante. Il faut qu'on soit leur voix dans cette Assemblée et non la voix de nos partis vis-à-vis de nos citoyens. Nous devons aussi défendre les intérêts supérieurs du Québec, ce qui suppose des fois que l'on soit au-dessus de la ligne de parti», a-t-elle soutenu.

Allégations de «marchandage»

De son côté, Stéphane Bédard a tenté de déposer, en vain, une motion visant à faire la lumière sur le «marchandage» qu'aurait proposé le Parti libéral (PLQ) à Mme Houda-Pepin. Après son expulsion du caucus, la députée a déclaré que le chef de cabinet de M. Couillard, Jean-Louis Dufresne, lui a promis un poste éventuel de ministre si elle appuyait la position libérale sur le port de signes religieux. MM. Couillard et Dufresne ont nié ces allégations.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer