Source ID:; App Source:

Daniel Ratthé suspendu du caucus de la CAQ

Daniel Ratthé, député de la CAQ.... (Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Daniel Ratthé, député de la CAQ.

Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche

(Québec) François Legault suspend le député Daniel Ratthé du caucus de la Coalition avenir Québec en raison d'allégations de financement illégal lors de sa campagne à la mairie de Blainville en 2005.

M. Ratthé a rencontré les enquêteurs de la commission Charbonneau mardi avant-midi. Ils lui ont indiqué qu'un témoin affirmera cet après-midi qu'il a donné de l'argent comptant à l'un de ses organisateurs en 2005.

Le député a ensuite informé son chef de la situation. « Il me dit qu'il n'était pas au courant d'une contribution illégale à sa campagne de 2005 mais, compte tenu de la gravité des faits allégués, dès que j'ai été mis au courant, j'ai demandé à M. Ratthé de se retirer du caucus de la Coalition avenir Québec jusqu'à ce que toute la lumière soit faite sur les allégations du témoin qui le visent lui et son équipe de 2005 », a affirmé M. Legault en conférence de presse.

Selon lui, « c'est normal que M. Ratthé prenne toute l'énergie pour se défendre ». Il dit croire la version de M. Ratthé, qui siégera désormais comme député indépendant. « Je crois qu'il n'était pas au courant, mais c'est possible que son parti ait reçu de l'argent. Et quand on est candidat à la mairie, on doit être responsable de ce qui se passe dans son parti », a dit le chef caquiste.

François Legault a justifié la sanction contre M. Ratthé en affirmant qu'il s'est engagé à ce que ce soit « tolérance zéro » en matière d'intégrité au sein de son parti. « La Coalition avenir Québec veut redonner confiance à la population, et nous ferons tout ce qui est nécessaire pour y arriver même quand c'est pénible comme aujourd'hui », a-t-il soutenu.

Daniel Ratthé a été élu député de Blainville pour la première fois en 2008, sous la bannière péquiste. Pauline Marois l'a expulsé du caucus parce qu'il contestait son leadership et préparait son transfert à la CAQ. M. Ratthé a siégé comme indépendant pour ensuite se joindre à la formation de M. Legault. C'est le seul transfuge à avoir survécu aux élections de 2012 - les ex-péquistes François Rebello et Benoît Charrette ont mordu la poussière.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer