Philippe Couillard et son équipe se trompent s'ils croient que le coup de fil qu'a passé John Parisella à ce dernier équivaut à un appui à sa candidature à la direction du PLQ.

Publié le 18 sept. 2012
Denis Lessard LA PRESSE

Visiblement associé malgré lui à la campagne de Couillard, l'ancien chef de cabinet de M. Bourassa a fait ce matin parvenir un courriel à plusieurs acteurs influents du PLQ.

«Je reste a l'écart de la course, écrit-il. Je souhaite une course. J'ai parlé à chaque candidat potentiel et je les considère comme des amis. Moreau est un grand talent, Couillard a énormément d'aplomb et Bachand représente le PLQ de l'avenir, [il rejoint] ceux qui doivent venir vers nous. J'ai fait les dernières courses Ryan et Johnson. Mais à mon âge, je veux que le PLQ soit uni et qu'il se donne du temps pour se renouveler. Je vais rester neutre dans la course. Pas neutre dans mes convictions. Je vais m'appliquer la même règle que la campagne - pas d'ingérence, pas d'indifférence.  Place aux militants, place aux jeunes.»

Sur Twitter, il a ajouté «contrairement à certains reportages, je n'appuie aucun candidat à la chefferie du PLQ. Je vais rester neutre».