Selon le Courrier parlementaire, une lettre circulaire destinée aux cercles politiques à Québec, un sondage Léger Marketing à être publié mardi indiquera qu'un parti créé par François Legault récolterait 34% des intentions de vote - 37% chez les francophones - laissant loin derrière le PLQ et le PQ avec chacun 20% des suffrages.

Denis Lessard LA PRESSE

L'enquête réalisée pour l'essentiel avant que le rapport de Jacques Duchesneau ait fait l'objet d'une fuite montre que, sans le nouveau parti de François Legault, le Parti libéral récolterait 31% des suffrages contre 26% pour le Parti québécois. L'Action démocratique et Québec solidaire ferment la marche avec 16% et 9% des suffrages. Si on tient compte du vote francophone seulement, le PQ arrive en tête avec 30% des intentions de vote.

Chez ceux qui voteraient pour un nouveau parti dirigé par François Legault, 60% sont favorables à une fusion avec l'ADQ. Une personne sur quatre considère que M. Legault ferait le meilleur premier ministre contre une sur cinq pour Jean Charest et une sur dix pour Mme Marois. Un tiers des répondants demeurent indécis ou refusent de se prononcer.

Finalement, 28% des gens sont désormais satisfaits du travail de M. Charest. Le taux d'insatisfaction est en baisse notable, à 64%.

La Presse publie mardi un sondage qui montre l'impact dévastateur de la fuite du rapport Duchesneau sur la satisfaction à l'endroit du gouvernement Charest.