Québec réduira à compter du 1er mai la subvention versée à la garderie privée Le petit pommier de Terrebonne. Le ministère de la Famille avait demandé à sa propriétaire, Annie Brissette, de lui fournir des explications avant 17 h hier au sujet de l'expulsion de deux enfants en février.

Tommy Chouinard LA PRESSE

La Presse a révélé que cette expulsion était survenue après que les parents eurent décidé de ne plus payer un supplément - illégal - de 8 $ par jour. Mme Brissette n'a pas répondu à l'avis ministériel envoyé le 16 avril, ce qui entraînera une réduction de sa subvention comme le stipulait le document, a confirmé un porte-parole du ministère, Étienne Gauthier.

Notons que Le petit pommier a échappé à des sanctions pour surfacturation après s'être engagé à ne plus imposer de frais illégaux aux parents.